Ledjely.com
Accueil » ZIMBABWE vs GUINEE : qu’est-ce qui n’a pas marché ?
A la uneActualitésAfriqueGuinéeSport & CultureSports

ZIMBABWE vs GUINEE : qu’est-ce qui n’a pas marché ?

La Guinée logée dans la poule B avec le Sénégal, le Malawi et le Zimbabwe a perdu sa troisième sortie contre les Warriors sur le score de 2-1. Mais qu’est ce qui a manqué au syli national de Guinée, pour qu’il perde cette rencontre que les observateurs pourtant à sa portée ? La rédaction de Ledjely.com a tendu son micro aux journalistes sportifs Oumar Bady Bah et Amadou Major Diallo.

Si beaucoup de supporters guinéens trouvent que la première faute des hommes de Kaba Diawara a été de sous-estimer leur adversaire du jour, pour Amadou Major Diallo, c’est la détermination de cet adversaire qui était plus grande. L’envie des Zimbabwéens à l’emporter surpassait celle des Guinéens, dit-il. « Le Syli national n’a pas sous-estimé le Zimbabwe. Si on analyse la configuration de la première période, on se rend compte que ça n’a pas été facile. Cette formation Zimbabwéenne avait besoin d’une victoire pour rentrer au pays et pour sauver l’honneur ». Mais au-delà, l’analyste pense tout simplement que la logique des favoris ne fonctionne pas avec la CAN de cette année. « La logique de cette CAN est qu’il n’y a pas de petite équipe.  L’Algérie a été battue par la Guinée équatoriale et la Sierra-Leone nous a surpris face à l’Algérie »

Le système de jeu 3-5-2 de Kaba Diawara lui aussi pose problème. En tant que tel, ce n’est peut-être le système qui est en question, dit Oumar Bady Bah. « La question qu’on devrait se poser est celle de savoir si ce système est maîtrisé par les joueurs du Syli. On ne peut pas comprendre qu’on ait joué trois matchs, mais que les attaquants n’aient marqué aucun but », dit ce confrère. Il en conclut qu’il y a encore beaucoup de travail à faire au sein de l’équipe guinéenne.

Si la Guinée ne connait pas encore son adversaire pour les 1/8èmes de finale, les supporters sont déjà inquiets du fait que l’équipe fera sans Naby Keïta. Le sociétaire de Liverpool avait en effet écope d’un second carton jaune face au Zimbabwe, synonyme de suspension. Amadou Major admet que d’un point de vue psychologique, l’absence de Naby pourrait avoir son effet. Pour autant, il reste optimiste. « Dans le contenu du jeu, la Guinée est capable de jouer sans Naby Keïta », assure-t-il.

Classé deuxième du groupe B, le Syli national affrontera le deuxième du groupe F pour ces huitièmes de finale. Ce sera lors soit la Tunisie, le Mali ou la Gambie.

Hassane Diallo

Articles Similaires

29 ans après, Houphouëtiste un jour mais pas toujours ?

LEDJELY.COM

KINDIA-LINSAN : un accident fait 8 morts …

LEDJELY.COM

La CEDEAO avalise le calendrier de 24 mois et les 10 étapes

LEDJELY.COM

Victime d’un « mauvais sort », Mohamed Camara retrouvé mort sous le pont de Gbessia

LEDJELY.COM

DIALOGUE POLITIQUE : les citoyens de Kissidougou opposés à la délocalisation dans un autre pays

LEDJELY.COM

CADRE DE DIALOGUE : des coalitions politiques claquent la porte

LEDJELY.COM
Chargement....