Ledjely.com
Accueil » SORTIE D’ALPHA CONDE : soulagés, ses partisans ne souhaitent pas son retour
A la une Actualités Guinée Politique

SORTIE D’ALPHA CONDE : soulagés, ses partisans ne souhaitent pas son retour

Dans le cadre de l’autorisation de sortie dont il a récemment bénéficié avec l’intervention, dit-on de la CEDEAO, l’ancien président Alpha Condé a quitté Conakry le lundi 17 janvier pour Abu Dhabi. Une dont se réjouissent ses militants, même si elle a été décidée pour des raisons médicales.

Moussa Aïssata Camara est un fervent militant du RPG arc-en-ciel. Il est donc plein de reconnaissance à l’endroit du CNRD. « Nous ressentons une grande joie. Ce qui est arrivé au président Alpha Condé peut arriver à n’importe qui. S’il est malade, bien qu’il n’est plus le président, il a le droit d’aller se soigner. C’est donc bien que les autorités aient consenti à le laisser aller se soigner ».

Si son départ pour les Emirats Arabes Unis réjouit donc ses partisans, qu’en est-il des images peu flatteuses de l’ancien président qui se sont retrouvées sur la toile à l’occasion de cette première sortie publique d’Alpha Condé ? Certains y avaient vu une manœuvre visant à humilier le président Alpha Condé. Pourtant, son parti, lui, n’en est nullement offusqué. En effet, au micro de Ledjely.com, Domani Doré, porte-parole de l’ancien parti au pouvoir estime que la seule humiliation qui puisse exister est celle que l’on s’inflige à soit même. Loin de ces clichés de circonstance, elle décrit le président déchu comme un « homme d’État qui a réussi à construire un parcours qui fait aujourd’hui un cas d’école pour la plupart des leaders politiques à travers le monde ».  Conséquence, poursuit-elle, « pour nous autres, ce qui est important c’est comment pérenniser cet idéal que nous avons en partage avec lui et continuer à semer les graines qui permettent à tous les jeunes de se reconnaître à la marée jaune que nous représentons. »

En raison des accusations qui sont portées contre le régime d’Alpha Condé pour des faits présumés de violation des droits de l’homme, les activistes des droits humains restent dubitatifs cependant quant au retour de l’ancien président. Même si, à en croire les autorités guinéennes, ce retour est pourtant garanti par la CEDEAO. Indépendamment de ce débat, Naïma Camara, militante du RPG, ne voudrait pas que l’ancien président revienne en Guinée.   « Moi, je préfère qu’il reste là-bas pour sa propre sécurité sanitaire. Il a trop souffert. Si les choses devaient se poursuivre comme elles viennent de commencer avec les nouvelles autorités, il vaut mieux qu’il ne revienne plus. » lance-t-elle.

En tout cas, les militants du RPG arc-en-ciel disent être prêts à soutenir le parti avec ou sans Alpha Condé. Est-ce authentique cela ? L’avenir nous édifiera.

Mariama Ciré Diallo

Articles Similaires

28 SEPTEMBRE : avec le procès, naît l’espoir

LEDJELY.COM

JUSTICE : Dadis Camara, Claude Pivi, Moussa Tiegboro,… à la barre

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : le tribunal inauguré

LEDJELY.COM

GUINEE : l’ouverture du procès du massacre du 28 septembre 2009 doit répondre aux attentes des victimes

LEDJELY.COM

La défense de Dadis demeure confiant, malgré l’incarcération de l’ancien patron de la junte

LEDJELY.COM

UNICEF Guinée lance un appel à sollicitation pour la fourniture de photos professionnelles de qualité

LEDJELY.COM
Chargement....