Ledjely.com
Accueil » GUINEE vs GAMBIE : Kaba Diawara veut miser sur un pressing haut
A la une Actualités Afrique Guinée Sport & Culture Sports

GUINEE vs GAMBIE : Kaba Diawara veut miser sur un pressing haut

Ce lundi 25 janvier, à 16 heures, dans le cadre des 8èmes de finale de la 33ème Coupe d’Afrique des Nations, le Syli national affronte les Scorpions de la Gambie. Ce sera dans la ville camerounaise de Bafoussam. Profitant de la conférence de presse d’avant match de ce dimanche 24 janvier, le sélectionneur guinéen, Kaba Diawara, a dévoilé que la stratégie consistera à mettre un pressing pour remporter la victoire. Son homologue de la Gambie, lui, s’est plaint des conditions d’hébergement de son équipe.   

C’est avec une certaine détermination que les poulains de Kaba Diawara devraient aborder le match de l’après-midi de ce lundi face à la Gambie. Après avoir étudié son adversaire, le sélectionneur guinéen estime en effet qu’il ne faudra donner à l’adversaire de poser son jeu. Par le biais d’un pressing haut, il voudrait contrecarrer les plans de Tom Saintfiet, l’entraineur des Scorpions. « Depuis 4 ans, cette équipe de la Gambie joue ensemble. C’est une équipe solide et efficace et ils sont dans le top 16. Pour qu’on arrive à le faire, il faut qu’on reste concentrer pour gagner ce match. Nous allons placer un pressing haut pour pousser notre adversaire à l’erreur », a fait savoir le coach guinéen, en conférence de presse d’avant-match.

Si comme on peut le constater, Kaba Diawara est déjà focus sur le match de ce soir, ce n’était pas tout à fait le cas de son homologue de la Gambie. En effet, Tom Saintfiet, lui, a profité de cet échange avec la presse pour dénoncer les conditions d’hébergement de ses joueurs. Il relève notamment que 6 joueurs dorment dans la même chambre avec une seule et même toilette, dans le contexte du COVID-19. « C’est du jamais vu. Nous avons six joueurs qui sont obligés de dormir dans une même chambre avec les conditions sanitaires, tout cela alors que nous sommes en pleine période Covid-19 ». Et dans la foulée, il s’indigne de ce qu’il croit un traitement différencié à l’égard des équipes. « Quand tu organises un tournoi, chaque équipe doit être traitée de la même façon. Quand les grandes équipes dorment dans des grands hôtels à proximité du stade, alors que les petites équipes doivent se contenter de mauvais hôtels, cela crée un certain favoritisme », a déclaré le technicien belge.

Enfin, pour en rajouter aux bonnes dispositions mentales du Syli national, celui a reçu une très bonne nouvelle en début de journée de ce dimanche. Selon la FEGUIFOOT via sa page facebook, à la suite des test Covid-19 effectués par la CAF, « la délégation guinéenne enregistre zéro cas de contamination », selon la publication.

Hassane Diallo

 

Articles Similaires

28 SEPTEMBRE : avec le procès, naît l’espoir

LEDJELY.COM

JUSTICE : Dadis Camara, Claude Pivi, Moussa Tiegboro,… à la barre

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : le tribunal inauguré

LEDJELY.COM

GUINEE : l’ouverture du procès du massacre du 28 septembre 2009 doit répondre aux attentes des victimes

LEDJELY.COM

La défense de Dadis demeure confiant, malgré l’incarcération de l’ancien patron de la junte

LEDJELY.COM

UNICEF Guinée lance un appel à sollicitation pour la fourniture de photos professionnelles de qualité

LEDJELY.COM
Chargement....