Ledjely.com
Accueil » TRANSITION : le CPP poursuit son agenda comme si de rien n’était
A la une Actualités Guinée Politique

TRANSITION : le CPP poursuit son agenda comme si de rien n’était

La mise en place du Conseil national de transition (CNT) ne change rien à l’agenda du Collectif des partis politiques (CPP), réuni autour de Cellou Dalein Diallo. Redoutant que les divergences autour de ce dernier acte n’entrainent une implosion prématurée de la plateforme, les membres du CPP préfèrent que la question soit abordée au sein des coalitions politiques. En attendant, la réunion tenue ce lundi 24 janvier au siège de l’UDG de Mamadou Sylla s’est plutôt attelée à la validation du projet de mise en place d’une commission de réconciliation nationale et à la composition de 6 autres commissions devant guider les actions du CPP. Des commissions désormais meublées qui devront faire des propositions sur différentes questions se rattachant à la conduite de la Transition

« Ce sont des commissions qui seront chargées de réfléchir sur le type de constitution, de fichier électoral, d’organe de gestion des élections qu’il faut à la Guinée pendant cette transition mais également sur la manière d’obtenir un fichier électoral qui reflète fidèlement l’état du corps électoral. Enfin, les commissions vont s’employer à élaborer un chronogramme et définir quelle est la durée idéale pour la transition », rend-compte Cellou Dalein Diallo, au terme de la rencontre.

Le CPP rappelle néanmoins que la réussite de la Transition reste subordonnée au dialogue. « Le dialogue est important, parce qu’il permet de prévenir des conflits, il permet de confronter les idées surtout dans un contexte où la constitution est dissoute, où le président élu est déposé, où l’Assemblée élue est dissoute », note encore Cellou Dalein, qui rajoute qu’il « faut que les Guinéens se parlent pour prévenir les conflits, pour confronter les idées et pour que dans le cadre du dialogue et de la concertation, des solutions consensuelles soient trouvées. C’est pourquoi, nous exhortons encore les autorités à mettre en place un cadre de dialogue pour qu’on échange ».

Précédemment désigné porte-parole du CPP, le leader de l’UFDG en a profité pour remercier ses pairs pour la confiance placée en lui.  Confiance qu’il promet d’honorer du reste.

Lamine Kaba

Articles Similaires

28 SEPTEMBRE : avec le procès, naît l’espoir

LEDJELY.COM

JUSTICE : Dadis Camara, Claude Pivi, Moussa Tiegboro,… à la barre

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : le tribunal inauguré

LEDJELY.COM

GUINEE : l’ouverture du procès du massacre du 28 septembre 2009 doit répondre aux attentes des victimes

LEDJELY.COM

La défense de Dadis demeure confiant, malgré l’incarcération de l’ancien patron de la junte

LEDJELY.COM

UNICEF Guinée lance un appel à sollicitation pour la fourniture de photos professionnelles de qualité

LEDJELY.COM
Chargement....