Ledjely.com
Accueil » GUINÉE : la CORED prend acte des démissions en son sein et fait remplacer les partants
A la une Actualités Guinée Politique

GUINÉE : la CORED prend acte des démissions en son sein et fait remplacer les partants

Les partis politiques membres de la CORED (Convergence pour la renaissance de la démocratie en Guinée) se sont retrouvés ce mercredi 26 janvier 2022 au siège de l’Union démocratique de Guinée (UDG) de Mamadou Sylla, à Dixinn Bora. Objectif, réfléchir sur la vague de démissions que l’alliance a connue ces derniers temps, et procéder au remplacement des démissionnaires.

Au sortir de cette rencontre, de nombreuses décisions ont été prises au sein de la coalition. Après avoir pris acte des démissions du parti de MPDG de Siaka Barry, du parti Génération Citoyenne (GéCi) de Fodé Mohamed Soumah et de la Guinée pour la Démocratie et de l’Equilibre (GDE) d’Aboubacar Soumah, les partis politiques membres de la CORED ont procédé au remplacement de ces derniers des postes qu’ils occupaient, comme suit : Bouya Konaté de l’UDIR occupe désormais le poste de vice-président de la CORED, en remplacement de Siaka Barry, Dr Abdoulaye Diallo de la NFD est nommé président de l’organe de gestion des élections et ensuite Thierno Mamoudou Bah du parti La Nouvelle Génération pour le Changement (NGC) a été placé au poste de porte-parole de l’Inter-coalition politique (ICP). « Aucune personne n’est indispensable et c’est ce qui fait qu’à partir de l’instant nous avons passé au peigne fin toutes ces différentes démissions. Ainsi, à l’unanimité, nous avons procédé à leurs remplacements », a expliqué Mohamed Cissé, de la Nouvelle Guinée qui, à son tour, devient le nouveau porte-parole de la CORED, en remplacement à Fodé Mohamed Soumah du parti GéCi (Génération Citoyenne).

Alors que la plupart des partis politiques ayant démissionné de la CORED disent ne plus se reconnaître dans « les choix et les démarches éparses engagés depuis un moment par ladite alliance », le président de la Nouvelle Guinée répond à ces derniers qu’il n’y a « aucun engagement ou une alliance politique » qui lie la CORED aux autres coalitions appartenant au Collectif des partis politiques (CPP). « Ce sont des partis et des coalitions qui ont décidé de se mettre ensemble pour discuter de certains sujets brûlants de la nation et faire des propositions concrètes aux nouvelles autorités », a-t-il tenu à préciser, avant de se réjouir, pour le moment, de bonne collaboration au sein du CPP. « Quand on estimera que les valeurs que nous défendons n’y sont plus, peut-être, on va se retrouver », conclu M. Cissé.

Aliou Nasterlin

Articles Similaires

28 SEPTEMBRE : avec le procès, naît l’espoir

LEDJELY.COM

JUSTICE : Dadis Camara, Claude Pivi, Moussa Tiegboro,… à la barre

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : le tribunal inauguré

LEDJELY.COM

GUINEE : l’ouverture du procès du massacre du 28 septembre 2009 doit répondre aux attentes des victimes

LEDJELY.COM

La défense de Dadis demeure confiant, malgré l’incarcération de l’ancien patron de la junte

LEDJELY.COM

UNICEF Guinée lance un appel à sollicitation pour la fourniture de photos professionnelles de qualité

LEDJELY.COM
Chargement....