Ledjely.com
Accueil » SOMMET UE- UA : « Le commerce International est un instrument puissant pour renforcer le pouvoir des femmes dans l’économie », Déclaration de Samira Rafaela, députée au parlement Européen
Actualités Afrique Monde

SOMMET UE- UA : « Le commerce International est un instrument puissant pour renforcer le pouvoir des femmes dans l’économie », Déclaration de Samira Rafaela, députée au parlement Européen

Comment les droits des femmes sont intégrés dans la définition des axes du partenariat Union Africaine – Union Européenne ? C’est le sujet sur lequel la néerlandaise Samira Rafaela s’est exprimée au cours d’un échange en visioconférence avec des journalistes, mobilisés à Bruxelles pour la couverture du prochain sommet Union Européenne – Union Africaine. Selon la députée du groupe Renew, une place de choix sera accordée aux femmes africaines en matière de commerce international, car leur représentativité demeure marginale dans ce secteur comme dans bien d’autres.  « Les questions de genre intéressent et préoccupent. On s’intéresse à ces groupes cibles pour s’assurer qu’elles sont parties des négociations. Nous formulons des suggestions concrètes basées sur des négociations. Le commerce international est un instrument puissant pour renforcer le pouvoir des femmes dans l’économie », rassure-t-elle.

Au cours des derniers mois, peu d’actions ont été menées en direction des femmes entrepreneures sur le continent africain regrette Samira Rafaela. Une situation imposée par la pandémie à covid 19. « J’ai pu échanger avec des femmes entrepreneurs du Kenya, du Ghana, du Nigéria, des femmes qui interviennent dans plusieurs secteurs d’activités. Ce sont par exemple des femmes entrepreneures du secteur agricole, des femmes du secteur de la création artisanale. Je sais combien il est important de soutenir ces femmes. Après la pandémie, je pourrai me déplacer à nouveau pour aller à la rencontre de ces femmes sur le continent Africain et je souhaiterais recevoir de nouvelles suggestions de pays Africains, pour savoir où rencontrer des femmes entrepreneurs ».

L’égalité des sexes et l’émancipation des femmes est l’une des priorités de la commission européenne dans sa politique extérieure. Le plan d’action sur le genre 2021- 2025 prévoit par exemple que « 85 % de toutes les nouvelles actions dans le cadre des relations extérieures contribueront à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes d’ici 2025. » Au regard de la nouvelle stratégie du partenariat Union Européenne – Afrique, cette question ne devrait pas être absente des discussions entre dirigeants Africains et Européens, lors du 7ème Sommet Union Européenne – Union Africaine prévu à Bruxelles du 17 au 18 février 2022.

Elisabeth Zézé Guilavogui & Philomène Djussi

Articles Similaires

28 SEPTEMBRE : un procès à plusieurs défis

LEDJELY.COM

GUINEE : les Etats-Unis soutiennent les sanctions de la CEDEAO

LEDJELY.COM

TPI DIXINN : Étienne Soropogui placé sous « contrôle judiciaire »

LEDJELY.COM

URGENT : Capitaine Dadis Camara, Moussa Tiegboro et Pivi placés sous mandat de dépôt

LEDJELY.COM

TEMOIGNAGE : « Quand le président Kory me confiait que pour lui, la politique, c’est fini »

LEDJELY.COM

LA HAYE/CONAKRY : des procès pour l’exemple

LEDJELY.COM
Chargement....