Ledjely.com
Accueil » Kérouané : le ministre Guillaume Hawing suspend le directeur d’une école primaire
Actualités Education Haute-Guinée

Kérouané : le ministre Guillaume Hawing suspend le directeur d’une école primaire

Guillaume Hawing poursuit sa visite de terrain à l’intérieur du pays. Kérouané a constitué avant-hier, lundi, la dernière étape de la région administrative de Kankan. Dans cette ville, le ministre a frappé fort en suspendant le directeur de l’école primaire Morifindjan Diabaté suite à un constat amer qu’il a fait sur place.

Après avoir visité plusieurs établissements du primaire et du secondaire, le ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation s’est rendu à l’école primaire Morifindjan Diabaté. Sur place, Guillaume Hawing a trouvé onze élèves assis à même le sol entrain de suivre les cours alors que plusieurs bancs cassés se trouvaient dans une salle. « Dans un premier temps, le ministre a trouvé que le sol de la salle pour les élèves de la 5e année était complètement dégradé. Et il y avait très peu de tables bancs aussi. Donc, il a demandé au directeur si le bureau de l’APEAE ne fonctionnait pas. La réponse donnée n’a pas été satisfaisante. Dans une autre salle, on a trouvé 11 petits élèves assis par terre en train de recopier leur leçon. L’enseignant a expliqué qu’il n’y avait pas de tables bancs. Or, là où on était passés il y avait beaucoup de tables bancs endommagés. Donc, le ministre s’est demandé pourquoi les enfants étudient à même le sol alors qu’on aurait pu arranger ces tables bancs avec l’argent de l’APEAE (Association des parents d’élèves et amis de l’école). C’est pourquoi le directeur a été suspendu, et moi j’ai été mis en demeure pour refaire les tables bancs », a déclaré Lancei Doumbouya, le directeur préfectoral de l’Éducation de Kérouané, lors d’un échange téléphonique avec le correspondant du Djely dans la région.

Tout comme Kérouané, les écoles de la région administrative de Kankan sont dans un piteux état : vétusté de bâtiments, manque criant d’infrastructures scolaires, de tables bancs… Une situation qui ne facilite pas l’apprentissage des enfants.

Michel Yaradouno, correspondant régional du Djely en Haute-Guinée

Articles Similaires

FNJ : les jeunes et les sages des coordinations régionales rencontrent Dansa Kourouma

LEDJELY.COM

CONAKRY : la Fondation FITIMA clôture son projet de formation des mères des enfants en situation de handicap

LEDJELY.COM

COLLECTIVITES LOCALES : le colonel Doumbouya confère avec les maires du pays

LEDJELY.COM

2 OCTOBRE : une forte délégation du Mali déjà à Conakry

LEDJELY.COM

TARAMBALY : le maire plaide pour une commune qui manque de tout

LEDJELY.COM

SYMPOSIUM : Ultimes hommages à l’honorable Claude Kory Kondiano

LEDJELY.COM
Chargement....