Ledjely.com
Accueil » CONAKRY : ABLOGUI organise une exposition photo sur l’initiative #IDIMI
Actualités Guinée Société

CONAKRY : ABLOGUI organise une exposition photo sur l’initiative #IDIMI

L’Association des Blogueurs de Guinée (ABLOGUI) a entamé ce vendredi 25 février une exposition photo de trois jours, dans le cadre du Projet « #IDIMI, les jeunes ont des idées ». Cette exposition, organisée en partenariat avec l’ambassade de France en Guinée et en Sierra-Leone, se tient jusqu’au 27 février aux Studios Kirah, sis à Kipé, dans la commune de Ratoma.

La cérémonie d’ouverture officielle de l’exposition a été présidée par le ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat, Alpha Soumah “Bill De Sam”. Plusieurs invités ont pris part à cet événement qui s’est tenu en début de soirée.

Prenant la parole pour la circonstance, le président de l’Association des Blogueurs de Guinée (ABLOGUI) est revenu sur le contexte de l’exposition. Selon Mamadou Alpha Diallo, elle marque le début de réalisation des trois projets choisis lors du concours « #IDIMI, les jeunes ont des idées », organisé en août 2021 à Conakry.

Se félicitant de l’évolution de la situation sociopolitique en Guinée, ces derniers mois, il a souligné la nécessité de soutenir les jeunes dans la concrétisation de leurs idées novatrices. « Face aux défis de notre pays, il y a des jeunes qui réfléchissent et agissent. Mais [malheureusement], le plus souvent ils échouent », a souligné M. Diallo, avant d’appeler les nouvelles autorités à la tête de la transition à contribuer pour l’émergence d’une jeunesse ambitieuse.

L’ambassadeur de la France en Guinée Marc Fonbaustier, n’ayant pas pu prendre part à l’événement, c’est l’attaché de coopération, qui a représenté l’ambassade de France à cette exposition. Dans son discours, Xavier Henaut a rappelé que ce projet a vu le jour en mai 2021 à une période où la situation politique en Guinée connaissait une vive tension. #IDIMI avait pour objectif de permettre à la jeunesse guinéenne de s’exprimer, a-t-il expliqué. « La liberté est très difficile à acquérir et si facile à perdre (…) Au-delà d’un projet, #IDIMI est un concept qu’il convient de soutenir, car participatif. La France continuera à accompagner l’esprit de liberté en 2022 (…) Il faut poursuivre cette dynamique de partenariat, car la période de transition est propice aux réformes », a insisté le diplomate.

Présidant la cérémonie, le ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat, Alpha Soumah “Bill De Sam”, a rappelé qu’il y a quelques temps, la situation était très compliquée en Guinée. Il a salué l’implication des acteurs de la société civile, particulièrement les blogueurs, pour surmonter cette situation. « La société civile serait affaiblie s’il n’y avait pas des blogueurs indépendants », a déclaré l’ancien rappeur. Il a en outre annoncé la mise en place prochainement d’un musée virtuel où on pourrait retrouver tout le patrimoine culturel guinéen.

Oumou Khairy Baldé, porteuse d’un des trois projets retenus dans le cadre d’Idimi, s’est exprimée brièvement sur la plateforme d’e-commerce qu’elle entend mettre en place. Selon la jeune femme, son projet a été inspiré par d’autres initiatives africaines, permettant aux femmes évoluant dans le secteur de l’agro-business d’écouler leurs productions en les mettant en relation avec les acheteurs. A travers sa plateforme qu’elle souhaite lancer dans les trois prochains mois, l’activiste-entrepreneure entend contribuer à la lutte contre les pertes après les récoltes.

Le photographe Mamadou Djouldé Barry a exprimé sa joie de vivre sa première exposition. « C’est un honneur pour moi », a-t-il confié devant le public, émis par cette reconnaissance pour son « travail d’artiste », alors qu’il est un jeune diplômé en Télécommunications.

Après les différentes interventions, les participants ont eu droit à une visite guidée pour contempler les différentes photos choisies dans le cadre de cette exposition.

La cérémonie a pris fin par un cocktail. Les visiteurs, eux, peuvent voir les photos jusqu’à dimanche 27 février 2022 dans l’enceinte des Studios Kirah.

A propos d’Idimi

L’initiative ‘‘#Idimi’’ qui signifie littéralement en langue kissi « J’ai dit », « J’ai parlé » avait pour objectif de permettre à la jeunesse guinéenne (18-35 ans) — souvent oubliée — d’exposer ses projets et visions, en créant un espace d’échanges afin de montrer que les jeunes ont des idées dans et pour leur pays dans différents domaines (climat, économie, culture, etc.). A travers ce projet, l’ambition d’ABLOGUI était de permettre à ces jeunes, peu entendus, de s’exprimer et de débattre sur des sujets multiples et variés, afin de redonner une place et confiance en la jeunesse guinéenne.

Thierno Diallo (@cireass)

Articles Similaires

DIALOGUE INCLUSIF : Dr Makalé Traoré annonce son retrait des activités politiques

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : le ton monte entre le ministère public et les avocats de la défense

LEDJELY.COM

Le centre de santé de Senkéfara accède à l’eau potable

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : la détention de capitaine Dadis au cœur de la 2ème journée

LEDJELY.COM

EDUCATION : la rentrée universitaire fixée au 2 novembre

LEDJELY.COM

KANKAN : deux présumés malfrats présentés à la presse

LEDJELY.COM
Chargement....