Ledjely.com
Accueil » Conakry : l’IFA-Guinée et d’autres professionnels se penchent sur les enjeux de la culture de l’anacarde
Actualités

Conakry : l’IFA-Guinée et d’autres professionnels se penchent sur les enjeux de la culture de l’anacarde

Plusieurs professionnels du secteur de l’anacarde se sont retrouvés ce mardi 14 mai 2024, dans un hôtel de Conakry, autour d’un atelier préparatoire pour la campagne de commercialisation et du plan d’action annuel 2024. Organisé par l’Interprofession de la Filière Anacarde de Guinée (IFA-Guinée) en collaboration avec le ministère du Commerce, de l’Industrie et des PME, à travers l’Agence guinéenne de promotion des exportations (AGUIPEX), sous le leadership du ministère de l’Agriculture et de l’Élevage, les différents participants vont examiner et identifier l’ensemble des défis et perspectives pour les années à venir. La rencontre a été marquée par la présence de la Cheffe de Cabinet du ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, Fatoumata Bangoura qui a -co-présidé la cérémonie avec son homologue du ministère de l’Agriculture et de l’Elevage et l’ambassadeur de l’Inde en Guinée, Avatar Singh, entre autres.

Après le déroulé protocolaire, la Cheffe de Cabinet du ministère de l’Agriculture et de l’Élevage, Fatoumata Bangoura, a pris la parole pour rappeler en premier lieu l’engagement de son ministère à promouvoir le secteur de l’anacarde et à accompagner les acteurs. Ce, parce qu’à l’en croire, la culture de l’anacarde est une « préoccupation majeure pour mon département afin que celle-ci ait une forte valeur ajoutée (…) L’importance de la filière anacarde dans l’économie nationale a permis de contribuer à la politique de refondation verte initiée par le gouvernement ».

Avant de clôturer son intervention de circonstance, elle annonce : « le gouvernement guinéen à travers son département s’est engagé à organiser le septième conseil des ministres du Conseil international consultatif du cajou qui se tiendra en 2025″. 

Si une certaine opinion voudrait que les Mines soient le secteur stratégique de l’économie guinéenne, pour Mamoudou Mara, Directeur Général de l’Agence guinéenne de promotion des exportations (AGUIPEX) l’avenir de la Guinée en tant que véritable pays exportateur repose sur l’agriculture. « Ce sont les produits agricoles qui feront de la Guinée un pays exportateur contrairement à ce que l’on pense des mines. Nous avons eu plus de 268 000 tonnes l’année dernière », indique-t-il. S’il admet le premier les 268 000 tonnes ne sont pas nécessairement impressionnantes au regard des ambitions du pays en la matière, il invite à voir en ces données une tendance.  « C’est peu, mais c’est aussi beaucoup dans la mesure où la plupart des acteurs se trouvent dans nos régions. C’est pour cela, nous faisons de l’accompagnement, de la formation pour les acteurs afin que l’agriculture soit le moteur de développement de notre pays », rajoute-t-il.

De son côté, Mohamed Diaouné, le président de l’Interprofession de la Filière Anacarde de Guinée (IFA-Guinée) souligne que l’atelier de ce mardi est l’occasion pour les professionnels du secteur de faire le bilan des années écoulées enfin de mieux se pencher sur les perspectives. Au-delà, il estime que les enjeux et défis rapportant au secteur sont énormes. « Nous avons des problèmes avec le manque d’accompagnement des acteurs, le faible rendement des plantations, le manque des infrastructures de stockage pour la conservation des produits, l’absence de mécanismes de soutien à la transformation locale, la non application rigoureuse des arrêtés de commercialisations et la concurrence déloyale de certains acteurs internationaux » égrène le président de l’IFA-Guinée.

Il précise tout de même qu’avec une bonne politique d’accompagnement, la Guinée pourrait considérablement accroître sa production jusqu’à 500 000 tonnes à l’horizon 2034.

Ibrahima Kindi Barry

Articles Similaires

TPI de Kaloum : la partie civile regrette le report de l’audience dans le procès avec l’ancien ministre Ahmed Kanté

LEDJELY.COM

L’UNICEF soutient le Gouvernement guinéen pour la signature du plan d’adhésion de la Guinée à l’Initiative pour l’Indépendance Vaccinale

LEDJELY.COM

CNT : Dr. Dansa Kourouma interpelle Bah Oury sur quelques défis de l’heure

LEDJELY.COM

Opinion : la durée des processus de transitions militaires en Afrique

LEDJELY.COM

Hadj 2024 : les pèlerins guinéens ont commencé à rallier les Lieux saints

LEDJELY.COM

Recrutement à la Fonction publique : le ministre Bourouno a lancé les épreuves à Labé

LEDJELY.COM
Chargement....