Ledjely.com
Accueil » Ça y est, la Guinée va abriter le Centre africain de développement minier (CADM)
Actualités Afrique Communiqués

Ça y est, la Guinée va abriter le Centre africain de développement minier (CADM)

Le principe était déjà acquis. Désormais, cela va se matérialiser. En tout cas, la Guinée et l’Union africaine ont, 27 mai dernier, signé un accord en vertu duquel le Centre africain de développement minier (CADM) sera transféré en Guinée pour être opérationnel. Répertorié comme étant un des principaux miniers du continent africain, avec notamment son statut d’exportateur de bauxite de rang mondial, la Guinée va donc abriter le centre en tant qu’Agence spécialisée de l’Union africaine sur les questions minières.

Ci-dessous le communiqué du ministère guinéen des Mines et de la Géologie

Le Mercredi 27 Mai 2021 a eu lieu au siège de la Commission de l’Union Africaine à Addis Abebas, la signature de l’Accord de siège du Centre Africain de Développement Minier par l’Honorable Albert Muchanga, Commissaire au Développement économique en charge des questions de Commerce, Industrie et Mines pour la Commission de l’Union Africaine, et SEM Gaoussou Touré, Ambassadeur de la République de Guinée à Addis Abeba et auprès de l’Union Africaine, pour le Gouvernement de la République de Guinée.

Cet évènement historique consacre le transfert officiel du Centre Africain de Développement Minier, en tant qu’agence spécialisée de l’Union Africaine en Guinée et son opérationnalisation.

Ont pris part à cette cérémonie de hautes personnalités, les représentations permanentes des pays membres, et des experts de différentes institutions africaines et internationales.

Ce Centre va permettre à la Guinée :

  • D’être à l’avant-garde de la politique minière et de contribuer à orienter le développement de ce secteur en Afrique, dans la dynamique des réformes engagées depuis 2011 par le Chef de l’Etat ;
  • D’être un carrefour pour l’expertise africaine dans les mines contribuant ainsi au renforcement des capacités nationales ;
  • D’assurer le rayonnement de la Guinée dans le secteur minier, et d’attirer plus d’investisseurs ;
  • D’affirmer le leadership de la Guinée dans le secteur et de mieux la positionner sur l’échiquier mondial.

NDLR: Il convient de souligner que c’est en 2015 que la Guinée a déposé sa candidature pour accueillir le Centre africain de développement minier (CADM). Une année plus tard, à la suite des conclusions d’une mission d’évaluation ayant séjournée en Guinée en mars 2016 précisément, la candidature était retenue avec celles du Kenya, du Mali, de la Zambie et du Soudan.

Le Ministère des Mines et de la Géologie

Articles Similaires

GUINÉE : une vaste campagne de sensibilisation contre la fraude aux examens nationaux

LEDJELY.COM

« Quand vous êtes atteint de l’albinisme, on vous relègue au second rang », dénonce un albinos

LEDJELY.COM

KANKAN : un collégien poignardé lors d’une rixe entre bandes rivales

LEDJELY.COM

Charte africaine des droits et bien-être de l’enfant ou les 30 ans de l’instrument africain !

LEDJELY.COM

MOIS DE L’ENFANT : la réintégration des enfants en conflit avec la loi parmi les priorités du gouvernement guinéen (Hadja Aïssata Daffé)

LEDJELY.COM

RUÉE VERS L’OR A GAOUAL : Dr Faya Milimono invite le gouvernement à prendre ses responsabilités

LEDJELY.COM
Chargement....