Ledjely.com
Accueil » PALAIS MOHAMED V : les attentes de Cellou Dalein et de Abdoul Kabélè
A la une Guinée Politique

PALAIS MOHAMED V : les attentes de Cellou Dalein et de Abdoul Kabélè

Le colonel Mamadi Doumbouya prête serment ce vendredi 1er octobre, avant de prendre ses fonctions de président de la Transition. Et de nombreuses personnalités du monde politique notamment sont conviées à la cérémonie organisée pour la circonstance au palais Mohamed V de Kaloum. Des personnalités parmi lesquelles Cellou Dalein Diallo et Abdoul Kabélè Camara auxquels le reporter du Djely a tendu le micro pour recueillir leurs impressions et attentes.  

D’abord, l’initiative même de la prestation de serment de ce vendredi ayant fait l’objet de beaucoup de commentaires quant à sa pertinence, Cellou Dalein Diallo trouve qu’elle est tout à fait pertinente et justifiée. « Je pense que lorsqu’on prend les responsabilités aussi importantes, c’est tout à fait justifier de venir s’engager devant le peuple, devant sa conscience et devant Dieu.  Donc, je trouve que la cérémonie est normale, même si je ne suis pas juriste. Mais lorsqu’on a pris des responsabilités comme celles-là de conduire la nation pendant une certaine période, je trouve tout à fait justifier que l’on prenne des engagements c’est-à-dire qu’on prête serment », déclare le leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG)

Quant à ses attentes vis-à-vis du colonel Doumbouya, dans le cadre de la conduite de la transition, Cellou Dalein Diallo a dit souhaiter « qu’il respecte son serment, et je pense qu’il va s’engager à conduire la Guinée vers l’ordre constitutionnel dans le respect des normes en la matière.  Je m’attends à ce que, tout comme il a cru à un moment donné prendre ses responsabilités voyant son pays à la dérive, il a voulu arrêter cette descente aux enfers de notre pays et il a pris le pouvoir, je souhaite donc que ce pouvoir soit utilisé pour sortir la Guinée de la division, de la misère et de  la mésentente », a ajouté le leader de l’UFDG.

De son côté, Me Abdoul Kabélè Camara, déclare au micro du Djely : « nous sommes là pour soutenir le CNRD dans son engagement à redresser le processus démocratique, apporter la paix, la sérénité dans ce pays ». Pour ce qui est de ses attentes, elles se ramènent à trois : le changement, le rassemblement et le développement.

Balla Yombouno, depuis le palais Mohamed V

Articles Similaires

DIALOGUE INCLUSIF : Dr Makalé Traoré annonce son retrait des activités politiques

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : le ton monte entre le ministère public et les avocats de la défense

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : la détention de capitaine Dadis au cœur de la 2ème journée

LEDJELY.COM

EDUCATION : la rentrée universitaire fixée au 2 novembre

LEDJELY.COM

KANKAN : deux présumés malfrats présentés à la presse

LEDJELY.COM

Quand la Russie drague l’Afrique à visage découvert

LEDJELY.COM
Chargement....