Ledjely.com
Accueil » KISSIDOUGOU : un accident de la route tue une personne et en blesse plusieurs autres
ActualitésGuinéeGuinée Forestière

KISSIDOUGOU : un accident de la route tue une personne et en blesse plusieurs autres

Les faits remontent au 15 novembre dernier. Un accident de la route a coûté la vie à jeune homme d’une trentaine d’années et fait 17 blessés. Le drame s’est produit sur la nationale Kissidougou-Faranah, à une dizaine de kilomètres de Kissidougou centre. L’imprudence du chauffeur et l’excès de vitesse seraient à l’origine de cet accident mortel.

Il s’agit d’un minibus immatriculé RC-6424-V, en partance pour le marché hebdomadaire de Kissidougou qui a fait une sortie de route pour se finir sa course dans le ravin. Le médecin chef des urgences à l’hôpital préfectoral de Kissidougou explique dans quel état il a reçu les blessés. « Les 17 personnes sont arrivées à compte-gouttes. Le premier arrivé, c’était un enfant de 6 mois, il avait un traumatisme. Donc, il était agité. En deuxième position, c’est le chauffeur qui est arrivé. Lui, il est venu avec un traumatisme crânien avec décollement faço-cutané mettant à nu la table externe. Il avait aussi un traumatisme du thorax où il y avait une déformation et une fracture du fémur. On a demandé de faire les examens de radiographie et les résultats ont montré que 9 côtes étaient cassées. Nous l’avons réanimé mais hélas, il est décédé dans un tableau de choc hémorragique. Pour les autres, il s’agissait de blessures légères et ils sont hors danger », a décrit Dr Lancinè 2 Kourouma.

Interrogé sur son lit d’hôpital, Sayon Condé, un des rescapés de cet accident relate les faits. « Après avoir descendu une côte, on roulait sur une plaine. Subitement, le chauffeur a perdu le contrôle de la voiture et on est rentré en brousse. On a fait à peu près 300 mètres de course avant de nous heurter contre un arbre. Finalement, le véhicule s’est renversé puis s’est redressé. Mais c’est le chauffeur qui a eu plus de choc. Vraiment, je ne sais pas comment on a laissé la route pour entrer en brousse », témoigne-t-il, encore sous le choc.

Aux dires de certains témoins, le chauffeur titulaire aurait passé la main à son apprenti. Préférant lui aller s’installer sur le porte-bagages. Le défunt Sékouba Fofana a été inhumé le mercredi 16 novembre 2022, à Damadou carrefour, son village natal.

Niouma Lazare Kamano, pour ledjely.com

Articles Similaires

Séismes en Turquie/Syrie : Qu’en est-il des ressortissants guinéens ?

LEDJELY.COM

CRIEF : Paul Moussa Diawara rejette les accusations de détournement

LEDJELY.COM

Le représentant pays de l’UNICEF en tournée à Labé

LEDJELY.COM

Kankan : un bâtiment et son contenu consumés dans le quartier Bordo

LEDJELY.COM

EMA 2023 : liste des présélectionnés dans les catégories « Entreprise publique de l’année » et « Chef d’entreprise de l’année »

LEDJELY.COM

TPI Dixinn : le délibéré dans l’affaire de Makhissa Sampou attendu le 6 mars

LEDJELY.COM
Chargement....