Ledjely.com
Accueil » Haute Guinée : vers la relance de la culture de l’igname
A la uneActualitésAgricultureGuinée

Haute Guinée : vers la relance de la culture de l’igname

Le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage à travers le fonds de développement agricole ambitionne la revalorisation de la culture de l’igname. A travers la fédération des producteurs d’ignames et de sésames de Guinée, les autorités de la Transition viennent ainsi de doter plusieurs villages de la Haute Guinée de semenceaux ou boutures. Une partie de cette dotation a été mise à la disposition des bénéficiaires ce 30 mars 2023 dans le district de Tintioulen-Koro, relevant de la commune rurale de Tintioulen. Une zone réputée propice à la culture de ce tubercule.

Autrefois très prisée surtout pour le petit-déjeuner en Haute Guinée, l’igname tend à disparaître. Au point qu’il faut débourser beaucoup d’argent pour se procurer désormais du tubercule. C’est justement pour inverser cette tendance et redonner à l’igname son lustre d’antan que le ministère de l’Agriculture se met à pied d’œuvre.

C’est la fédération des producteurs d’ignames et de sésames de Guinée qui a en charge la mise en œuvre les activités du projet de revalorisation de la culture. Adama Kanté, coordinateur technique de du projet revient sur l’objectif de cet appui de l’État : « Depuis que nous sommes en possession de ce financement, nous avons commencé à appuyer les producteurs d’ignames pour la confection des buttes devant recevoir les semenceaux de la future campagne agricole. A l’heure actuelle, nous avons appuyé 1800 producteurs pour près de 2000 hectares emblavés dont le buttage est en cours. Produire ce que nous consommons et consommer ce que nous produisons ne doit pas être un simple slogan, mais une culture. Nous vous promettons de tout faire pour honorer notre engagement envers vous et envers l’État guinéen, afin de produire suffisamment d’ignames pour la satisfaction des besoins de la population et surtout à bon prix.  Cela va booster la production avec de nouvelles techniques qui seront utilisées et de nouvelles variétés. C’est la toute première fois que la fédération est accompagnée par l’État de ce niveau ».

Sékoudjan Kourouma, président du groupement des producteurs d’ignames se dit satisfait de cet appui et promet : « Nous n’avons pas l’habitude d’avoir un tel appui. Certains cultivaient les petits espaces mais ces gens sont plus déterminés que nous aujourd’hui. C’est le début de la lutte contre la faim qui a démarré. Beaucoup avait abandonné la production de l’igname, mais cela ne sera plus le cas. Les résultats de l’année prochaine seront sans précédent en termes de productivité. »

La directrice régionale de l’agriculture n’a pas manqué d’inviter les paysans à faire bon usage de l’accompagnement de son ministère : « Cela peut aider le ministère à appuyer d’autres groupements l’année prochaine. C’est cela notre souhait et rassurez-vous que les initiatives ne manqueront pas. L’agriculture demeure la principale feuille de route du CNRD et faisons bon usage ».

En présidant la cérémonie de remise dans le district de Tintioulen- Koro, Almamy simbally Camara, le directeur de cabinet du Gouvernorat de Kankan, a souhaité voir les dirigeants multiplier ces initiatives afin de freiner la pauvreté et l’exode rural qui gagnent du terrain en Haute Guinée : « Je suis très heureux de dire merci à l’initiateur du programme qu’est le président de la Transition et à celui qui le traduit sur le terrain, à savoir le ministre de l’Agriculture…»

Aux dires des responsables de la fédération des producteurs d’ignames et sésames, de telles initiatives sont prévues les jours à venir dans d’autres zones où la culture de l’igname ne fait l’objet d’aucun doute.

Michel Yaradouno Kankan pour ledjely.com

Articles Similaires

Procès du 28 sept : le camp Dadis optimiste après la projection des vidéos

LEDJELY.COM

Ligue 1 Guicopres : la SAG et Académie Soar se neutralisent

LEDJELY.COM

Primature : Bah Oury prend fonction

LEDJELY.COM

Bah Oury Premier ministre : quelle suite ?

LEDJELY.COM

Pépé Francis Haba : « Bah Oury pourra aider, s’il a le soutien du CNRD et du gouvernement »

LEDJELY.COM

Kankan : les acteurs sociopolitiques réagissent à la nomination de Bah Oury

LEDJELY.COM
Chargement....