Ledjely.com
Accueil » Témoignage : souffrant de Sida, Bokini Somparé a perdu son mari et vécu le rejet
A la uneActualités

Témoignage : souffrant de Sida, Bokini Somparé a perdu son mari et vécu le rejet

Hier vendredi 1er décembre 2023, la Guinée à l’image des autres nations du monde, a célébré la 35e journée mondiale de lutte contre le VIH Sida. Journée qui symbolise en l’occurrence le cadre de manifestation de soutien aux personnes vivant avec le VIH et qui commémore ceux qui en sont été victimes. Pour la circonstance, une cérémonie a été organisée au chapiteau By Issa, sur l’esplanade du palais du peuple, autour du thème de cette année : ‘’Laisser les communautés diriger’’.  Cérémonie qui a connu la présence de la première dame, Laurianne Doumbouya, du Président du CNT, Dr. Dansa Kourouma, du Premier ministre, Dr Bernard Goumou, des membres du gouvernement et des représentants des partenaires techniques et financiers.

Aujourd’hui, en dépit des progrès indéniables obtenus contre la pandémie du sida, le défi auquel on se heurte en particulier, demeure la stigmatisation. Le regard accusateur ou méfiant de l’entourage, la honte ou la gêne des malades, leur rejet ou leur exclusion sont autant de pesanteurs qui freinent la lutte contre la maladie. Et ces pesanteurs, Bokini Somparé les a vécues dans sa chair au point qu’elle en porte encore les stigmates. Souffrant du sida depuis 2006, elle a supporté les quolibets, les insinuations, a perdu son mari et vu les siens se méfier d’elle et la rejeter. Mais elle a réussi à triompher du destin fatal qu’on lui traçait. Elle en a même tiré une force incroyable. Au point qu’aujourd’hui, elle est une activiste reconnue dans le cadre de la lutte contre la maladie. Sa mésaventure, elle s’en sert pour sensibiliser les autres. Comme elle l’a fait hier, à l’occasion de cette cérémonie officielle

 « Je suis une personne vivant avec le VIH sida, mais aussi une combattante du VIH. Parce qu’à cause de cette maladie, j’ai perdu beaucoup. Beaucoup, parce que j’ai perdu mon mari, le père de mes enfants. Mais aujourd’hui, je ne saurais baisser les bras. Je deviens actrice et leader de cette pandémie », clame-t-elle, presque fière.

Mais pour Bokini, la société doit faire évoluer les mentalités vis-à-vis des malades du sida. « C’est une maladie qu’on n’achète pas. Je demanderai humblement à tout un chacun de pouvoir nous soutenir dans ce que nous sommes. Car, nous sommes victimes, comme les victimes des accidents de la circulation, comme les victimes des autres maladies incurables », fait-elle remarquer.  Puis de poursuivre en ajoutant : « Il y a des femmes aujourd’hui qui sont dans leur statut à travers le CPN, qui ne s’attendaient pas et qui n’ont jamais été infidèles à leur mari. Il y a de ces hommes qui tombent malades et qui découvrent leur statut sérologique ».

Ayant accepté son statut et s’étant soumise au traitement via les ARV, Bokini tient surtout à dire qu’elle vit normalement. « Quatorze ans de séropositivité et j’ai réussi à donner naissance à une fille qui séronégative. Alors pourquoi ne pas vivre avec la maladie ? Et aujourd’hui je n’ai pas une maladie qui m’empêche de faire mes affaires et je m’occupe bien de mes enfants, j’utilise les mêmes toilettes que mes enfants, on mange dans les mêmes assiettes, les enfants et moi nous connaissons les modes de transmission », soutient-elle.

Pourtant, « j’ai été rejetée et abandonnée par les amis, parce que j’ai accepté de témoigner à visage découvert. Aujourd’hui, moi je me sens libre parce que je vis bien », conclut-elle.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Nanfo Ismaël Diaby : « Si tu ne pries pas dans ta propre langue, c’est que tu n’as pas prié »

LEDJELY.COM

Dissolution du gouvernement : « On a toujours dénoncé l’incompétence de ces ministres »

LEDJELY.COM

Condamnation de Pendessa : le SPPG invite la presse à se joindre à la grève du mouvement syndical

LEDJELY.COM

Attention, c’est une arnaque qui se cache derrière cette publication !

LEDJELY.COM

Kankan : le coordinateur régional de la MAOG tance Alphonse Charles Wright

LEDJELY.COM

FEEM 2024 : les organisateurs sacrent 15 acteurs de l’économie guinéenne

LEDJELY.COM
Chargement....