Ledjely.com

Accueil » Les bourses scolaires de l’UNICEF boostent l’apprentissage des enfants vulnérables à Donghel Sigon
Actualités Publireportage

Les bourses scolaires de l’UNICEF boostent l’apprentissage des enfants vulnérables à Donghel Sigon

Grâce à ces bourses, 60 enfants vulnérables dont 45 filles qui risquaient le décrochage scolaire ont, en 2020, pu poursuivre leurs études au collège sans difficultés. 

Les données sur l’éducation en Guinée montrent que plus de 40 % des enfants âgés de 5 à 16 ans n’ont jamais été scolarisés. Pour ceux qui ont eu la chance d’aller à l’école, le taux de réussite aux examens de fin du premier cycle du secondaire est très faible et assez préoccupant, notamment en milieu rural, le taux de réussite est de 38 % et seulement 29 % pour les filles.
Afin de permettre aux enfants démunis de bénéficier d’un enseignement de qualité, l’UNICEF a lancé dans les 40 Communes de Convergence du pays, un Programme de protection sociale en faveur des enfants vulnérables à travers des bourses scolaires.
L’objectif principal du projet est d’accroître le maintien et le taux de réussite des enfants vulnérables, notamment des filles au premier cycle du secondaire. Ces enfants vulnérables bénéficient d’un accompagnement intégré visant à relever les barrières à leur maintien à l’école, tout en favorisant leur performance scolaire, durant les 4 ans du premier cycle du secondaire.

@Aboubacar Sidiki DIALLO
Les élèves du collège de Donghel Sigon

La commune de Donghel Sigon est l’une des 12 communes de convergence de Labé ayant bénéficié de ce programme. Dans cette localité, 60 enfants vulnérables dont 45 filles au titre de l’année 2020 de la première cohorte ont bénéficié d’une bourse scolaire leur permettant de poursuivre leurs études au collège sans difficultés.
« L’octroi des bourses scolaires par l’UNICEF a beaucoup encouragé la fréquentation scolaire des enfants. Tous les 60 enfants vulnérables ont été maintenus à l’école. Et ce qui est plus salutaire, tous les enfants vulnérables ont obtenu la moyenne annuelle requise pour le passage en classe de 8e année », se réjouit Souleymane Sylla, Délégué scolaire de l’enseignement élémentaire.

@Aboubacar Sidiki DIALLO
Hady Camara, Education Officer en échange avec l’un des professeurs du collège de Donghel Sigon

Ce programme a permis de renforcer la résilience économique des familles des enfants vulnérables pendant cette période de COVID-19, notamment leur participation à l’apprentissage à distance et la réouverture des classes, mais aussi de les protéger contre le mariage précoce.
Les autorités communales apprécient ce geste de l’UNICEF qui a permis à ces enfants de reprendre le chemin de l’école dans la dignité. « C’est un grand ouf de soulagement pour ces enfants de pouvoir reprendre le chemin de l’école. Ce sont des enfants qui avaient de sérieuses difficultés dans la communauté. Aujourd’hui, grâce à l’UNICEF à travers cette bourse, ils peuvent acheter leurs fournitures scolaires, payer les frais de l’association des parents d’élèves et autres charges familiales », dira Amadou Oury Moussa Diallo, Maire de la commune rurale de Donghel Sigon.

@Aboubacar Sidiki DIALLO
Amadou Oury Moussa Diallo, Maire de la commune rurale de Donghel Sigon

Donghel Sigon a un effectif de 5306 élèves dont 2855 filles, repartis entre 36 écoles primaires. Pour le collège, la commune compte 4 établissements avec un effectif de 934 élèves dont 463 filles. Abdoulaye Diallo, 16 ans et orphelin de père, est très heureux d’être parmi les bénéficiaires de cette bourse à Donghel Sigon.
« Cette bourse a mis fin à une grande partie de mes difficultés, car avant, je parcourais 10 km pour aller à l’école sans manger, je n’avais pas une belle tenue et des chaussures convenables. Aujourd’hui, avec cette bourse, j’ai la possibilité de prendre un moto-taxi pour venir à l’heure. Cette bourse a apporté un grand changement dans ma vie », témoigne-t-il.

@Aboubacar Sidiki DIALLO
Des élèves en train de laver les mains avant d’aller en classe

En Guinée, grâce à l’appui financier de l’UNICEF à travers son programme de protection sociale en faveur des enfants vulnérables, des milliers d’enfants vulnérables ayant réussi leur examen d’entrée en 7e année dans les 40 communes de convergence auront la possibilité d’étudier dans un environnement protecteur et favorable à leur éducation.

Aboubacar Sidiki DIALLO

Articles Similaires

Concertations:  Voici ce que les magistrats demandent au CNRD (réactions croisées)

Ledjely.com

Le PM Kabinet KOMARA est Probe ! (Lettre ouverte à Akoumba Diallo)

LEDJELY.COM

GUINEE : vers la réduction des centres de traitements Covid-19

LEDJELY.COM

Kankan : l’épouse de l’ex préfet de Mamou poursuit l’une de ses amies pour abus de confiance

Ledjely.com

TRIBUNE : contribution à la gestion de la transition à l’attention du CNRD

LEDJELY.COM

Le Japon remet 130.560 doses de vaccins Astrazeneca à la Guinée pour la vaccination COVID-19

LEDJELY.COM
Chargement....