Ledjely.com
Accueil » Nourrice, elle allaite son bébé en consommant de l’alcool !
A la uneActualitésGuinéeSociété

Nourrice, elle allaite son bébé en consommant de l’alcool !

La trentaine, Kadiatou Bah est mère célibataire de deux fillettes dont la plus grande a 3 ans. Habituée des bars et boîtes de nuit, elle passe la majeure partie de ses soirées dans un maquis situé à Yattaya, dans la commune de Ratoma. Son bébé de trois mois, avec elle, elle y passe du temps à écouter de la musique, à fumer et à boire. Quels risques pour le nourrisson ? C’est ce que nous avons voulu savoir.

Comme tous les week-ends, Kadiatou est arrivée le samedi dernier au maquis, dans les bandes de 18 heures. Son nourrisson au dos, elle était vêtue d’une robe courte. A peine installée dans une des chaises en plastique, une cigarette allumée, elle commande à boire. Deux bouteilles de 33 Export lui sont aussitôt servies sur la table placée devant elle. Le temps passe, elle est manifestement à son aise. Elle savoure la musique. Elle alterne les bouffées de cigarettes et les gorgées de bière. Les pleurs du bébé ne l’importunent guère. Installant celui-ci sur ses cuisses dénudées, elle lui donne le sein à téter. Nous sommes maintenant au-delà de 22 heures, Kadiatou vient de vider sa sixième bouteille.

Instinctivement, nous sommes interloqué. Quels effets une telle vie peut avoir sur l’enfant qui tète, nous sommes-nous demandé ? En effet, les spécialistes disent du lait maternel qu’il est rempli de plusieurs nutriments vitaux indispensables au besoin du bébé. Qu’il est par ailleurs composé d’anticorps qui protègent le petit contre les attaques microbiennes. Ces vertus demeurent-elles même quand la maman consomme l’alcool ?

Pour répondre à cette question nous avons rencontré Dr. Bangoura Aboubacar, médecin nutritionniste à l’INSE de Donka. Le principe, dit-il tout de suite, c’est que l’alcool est toxique pour toute personne qui le consomme, à plus forte raison pour un bébé. « Quand une femme allaite, cela signifie que son bébé se nourrit à partir de son sein. Alors que l’alcool, une fois consommé, est directement déversé dans le sang. Tandis qu’à son tour, le sang circule dans tous les compartiments de l’organisme », explique-t-il.  Se penchant ensuite sur le cas précis de Kadiatou que nous avons rapporté, il répond : « Boire jusqu’à six bouteilles par jour, cela relève vraiment de l’abus.  Ce qui veut dire que le lait que va consommer le bébé sera mélangé à de l’alcool. Cela va affecter le sommeil et le développement moteur du nourrisson ». Mais à l’en croire, les conséquences peuvent aller au-delà : « Cela peut provoquer des troubles de mémoire et même une dépression chez ce bébé ».

Le médecin, en guise de conclusion, évoque d’autres types de risques que court l’enfant. « Il serait logique de s’inquiéter pour la sécurité de ce bébé, dans la mesure où l’alcoolisme de la mère pourrait la pousser à le violenter », conclut Dr. Bangoura.

Asmaou Diallo

Articles Similaires

Assemblée de la CGEGUI : certains membres crient à l’exclusion

LEDJELY.COM

Tribune : Crise de moralité, cancer de la Guinée 

LEDJELY.COM

Procès du 28 sept : la Défense critique le schéma de la « confrontation »

LEDJELY.COM

Naby Keïta : la sanction tombe !

LEDJELY.COM

Humanitaire : Unicef accompagne un concert de Sékouba Bambino dédié aux indigents

LEDJELY.COM

Enseignement pré-universitaire : le ministère dévoile le calendrier des examens de fin d’année

LEDJELY.COM
Chargement....