Ledjely.com
Accueil » MANIFESTATION DU 23 JUIN : pour le RPG, le FNDC « n’a aucune existence légale »
ActualitésGuinéePolitiqueSociété

MANIFESTATION DU 23 JUIN : pour le RPG, le FNDC « n’a aucune existence légale »

Les responsables de l’ex-mouvance présidentielle ont tenu une réunion, ce jeudi 16 juin 2022, au siège de la formation politique. Le RPG/Arc-en-ciel a mis l’occasion à profit pour se prononcer sur la manifestation projetée par le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), pour le 23 juin prochain, mais aussi sur la situation de ses cadres détenus à la Maison centrale de Coronthie depuis plusieurs semaines.

Après le procureur général Charles Wright, c’est au tour du RPG/Arc-en-ciel de remettre en question l’existence du FNDC.

Au sortir de sa réunion, l’ancien parti au pouvoir a décidé de ne pas s’associer à la manifestation appelée par le mouvement anti-troisième mandat. « S’agissant de la manifestation programmée par le FNDC pour le 23 juin 2022 dans le grand Conakry, le collectif RPG/Arc-en-ciel et alliés rappellent qu’ils ne participeront à aucune activité organisée par cette entité qui n’a aucune existence légale. De surcroît, ils savent que toutes les manifestations du FNDC ont été violentes et ont toujours conduit à des pertes en vies humaines et des dégâts matériels importants. Toutefois, cela n’altère en rien ni la légitimité des revendications ni le principe de la liberté de manifester consacrée par la Charte de la transition », a déclaré la porte-parole du parti fondé par Alpha Condé, Domani Doré.

Par la même occasion, le RPG/Arc-en-ciel et ses alliés demandent la libération et la préservation de la dignité du « Pr. Alpha Condé, Dr Ibrahima Kassory Fofana, Honorable Amadou Damaro Camara, Dr Mohamed Diané, Oyé Guilavogui, Albert Damantang Camara, Dr Ibrahima Kourouma, Ismael Dioubaté, Zakaria Koulibaly, Lounceny Camara, Dr Lounceny Nabé et Souleymane Traoré ».

Et d’ajouter : « Le collectif du RPG/Arc-en-ciel, tirant les leçons du passé, lance un appelle pressant aux autorités de la transition pour qu’elles prennent toutes les initiatives pour le retour d’un climat de confiance qui favorise le dialogue et garantit l’expression des droits politiques et civils ».

Par ailleurs, le RPG/Arc-en-ciel et alliées soutiennent la « désignation par la CEDEAO d’un médiateur qui, avec le mandat de l’organisation sous-régionale pourra favoriser le rapprochement des points de vue et l’adoption d’un programme consensuel établi dans un chronogramme accepté de tous ».

L’ancien parti au pouvoir invite tous les acteurs à privilégier la voie du dialogue, « seule porteuse et à défaut de laquelle l’impatience et la frustration de leurs militantes, militants et sympathisants pour le retour rapide à l’ordre constitutionnel seront non maitrisables ».

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Séismes en Turquie/Syrie : Qu’en est-il des ressortissants guinéens ?

LEDJELY.COM

CRIEF : Paul Moussa Diawara rejette les accusations de détournement

LEDJELY.COM

Le représentant pays de l’UNICEF en tournée à Labé

LEDJELY.COM

Kankan : un bâtiment et son contenu consumés dans le quartier Bordo

LEDJELY.COM

EMA 2023 : liste des présélectionnés dans les catégories « Entreprise publique de l’année » et « Chef d’entreprise de l’année »

LEDJELY.COM

TPI Dixinn : le délibéré dans l’affaire de Makhissa Sampou attendu le 6 mars

LEDJELY.COM
Chargement....