Ledjely.com
Accueil » GUINÉE : un salaire bientôt pour les artistes ?
A la uneActualitésCultureGuinéeSport & Culture

GUINÉE : un salaire bientôt pour les artistes ?

Les responsables en charge du secteur culturel promettent de mettre de l’ordre dans le domaine. Aussi bien en matière d’organisation de spectacle que par rapport au statut des artistes et hommes de culture. C’est du reste ce que Saïfoulaye Telliwel Diallo et Ansoumane Djessira Condé, respectivement Directeur général de l’Agence guinéenne de spectacle (AGS) et Conseiller au ministère de la Culture, ont annoncé ce mercredi 22 juin, au cours d’une conférence de presse à Conakry.  

La première bataille à laquelle le patron de l’AGS compte s’atteler, c’est la traque des agences fictives ou qui ne sont pas en règle. En effet, dit-il, dans le milieu, « il y a des personnes qui n’ont ni statut, ni agence, mais avec le peu d’argent qu’ils ont, ils se lèvent un beau matin pour dire qu’ils veulent organiser un spectacle avec untel artiste ». Eh bien, martèle-t-il, cette anarchie-là « ne marchera plus ». Désormaisindique Saïfoulaye Telliwel Diallo, « quand vous voulez organiser des spectacles, il faut déjà vous atteler à vous inscrire dans le livre de l’Agence guinéenne de spectacle avec toutes les coordonnées possibles ». Car, la « récréation est terminée ».

Mettre de l’ordre dans le secteur, cela suppose également de sévir contre la confusion souvent orchestrée avec le chevauchement de calendriers de différentes agences. Là aussi, dit le Directeur, « quand tu as une date, elle est définitive.  Nous allons éviter de créer la confusion ». Il assure, dans la foulée que les portes de son agence sont ouvertes à tout le monde.  « Quand vous venez, vous aurez tous les papiers nécessaires pour que vous exerciez vos droits et vos devoirs », promet-il.

Sur la même lancée, Ansoumane Djessira Condé a également fait part du travail en cours sur le statut des artistes et des hommes de culture. « On est en train de se battre, on va faire des statuts pour que l’artiste guinéen soit considéré comme n’importe quel travailleur dans ce pays. C’est-à-dire qu’il ait un salaire, avoir de la retraite, qu’il puisse être soigné à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Comme ça se passe dans toute la sous-région ».  Une commission a été mise en place pour travailler sur ces aspects.

Balla Yombouno

Articles Similaires

TPI de Kaloum : la partie civile regrette le report de l’audience dans le procès avec l’ancien ministre Ahmed Kanté

LEDJELY.COM

L’UNICEF soutient le Gouvernement guinéen pour la signature du plan d’adhésion de la Guinée à l’Initiative pour l’Indépendance Vaccinale

LEDJELY.COM

Devant le CNT : les principales annonces de Bah Oury

LEDJELY.COM

CNT : Dr. Dansa Kourouma interpelle Bah Oury sur quelques défis de l’heure

LEDJELY.COM

Opinion : la durée des processus de transitions militaires en Afrique

LEDJELY.COM

Hadj 2024 : les pèlerins guinéens ont commencé à rallier les Lieux saints

LEDJELY.COM
Chargement....