Ledjely.com
Accueil » La ‘’Transformation de l’éducation’’ au cours de consultations à Conakry
ActualitésEducationGuinée

La ‘’Transformation de l’éducation’’ au cours de consultations à Conakry

Initiée par le gouvernement guinéen et conjointement pilotée par les trois ministères en charge du secteur de l’éducation, la rencontre de deux jours est organisée en prélude au sommet ‘’Transformer l’éducation’’, prévu en septembre 2022 à New York. Mais indépendamment de ce rendez-vous, le débat sur l’éducation en Guinée se trouve rendu pertinent par notamment les résultats catastrophiques des différents examens récemment publiés par les autorités.

Avec l’objectif de faire le diagnostic du système éducatif guinéen et de proposer en conséquence des pistes de solution aux problèmes qui auront été identifiés, ces consultations nationales réunissent des acteurs et experts venus d’horizons divers. Mais d’ores et déjà, pour le ministre de l’Enseignement technique, le défi pour la Guinée est de trouver sa propre voie.  « La Guinée ne sera pas noyée dans les voix internationales. Il faut que nous trouvions notre moyen pour dire que nos priorités sont simples et connues. C’est améliorer notre capacité d’accueil, former nos formateurs, avoir plus de moyens à l’éducation pour enrichir, réinventer, imaginer les 10 et 20 prochaines années dans l’éducation », déclare Alpha Bacar Barry.

Ceci étant, il importe d’avoir à l’esprit que l’école guinéenne traine des tares non négligeables. C’est en tout cas la mise en garde du ministre de l’Enseignement pré-universitaire. « Les résultats des examens nationaux session 2022 prouvent à suffisance que l’école guinéenne va mal, très mal tant bien en termes d’accès, de qualité que de gouvernance », assène ainsi Guillaume Hawing.

« Pendant ces consultations, nous devons être capable de mobiliser l’ambition politique, de susciter l’action et de ressortir les pistes de solutions pour une transformation de l’éducation à l’échelle mondiale », préconise pour sa part, la ministre de l’Enseignement supérieur, Dr. Diaka Sidibé

Enfin, présidant la cérémonie d’ouverture, le premier ministre par intérim, Bernard Gomou a assuré de l’engagement du gouvernement à œuvrer en faveur de la mise en œuvre des recommandations qui sanctionneront les débats.

Balla Yombouno 

Articles Similaires

Blaise Goumou : « Si on était à la CPI, ça allait être une honte pour la Guinée »

LEDJELY.COM

Mort de Thierno Mamadou : « C’est notre hiérarchie qui nous a dit de tirer »

LEDJELY.COM

Enseignement Supérieur : le colonel Doumbouya nomme plusieurs responsables

LEDJELY.COM

Procès du 28 sept : Blaise Goumou confondu sur une de ses affirmations

LEDJELY.COM

Simandou et Accord-Cadre Sino-Guinéen : redémarrage des travaux de construction en mars 2023 !

LEDJELY.COM

Cellou Dalein Diallo : « Nous sommes aussi des Guinéens… »

LEDJELY.COM
Chargement....