Ledjely.com
Accueil » GUINEE-MALI : une caravane de femmes maliennes soutient l’idée d’un  »Etat fédéral »
A la uneActualitésAfriqueGuinéePolitique

GUINEE-MALI : une caravane de femmes maliennes soutient l’idée d’un ”Etat fédéral”

Un Etat fédéral composé de la Guinée et du Mali et embryon des Etats-Unis d’Afrique ? L’idée lancée en premier lieu par le groupe de marcheurs ayant récemment relié les capitales Conakry et Bamako, fait décidément du chemin. En tout cas, désormais, c’est autour d’un groupe d’une quinzaine de femmes maliennes, faisant le périple inverse, de reprendre la campagne. Venues à bord d’un bus, les caravanières se réclamant du panafricanisme, sont arrivées à Kankan où elles se sont entretenues avec les autorités locales.

C’est ce vendredi matin que ces femmes, plutôt d’âge mur, ont été reçues par le gouverneur de la région administrative de Kankan et plusieurs de cadres locaux. Appelant à la création d’un Etat fédéral qui pourrait se nommer ‘’Manden’’, elles ont mis à profit le tête-à-tête avec les autorités pour décliner en détail leur vision. Mais avant, elles ont tenu à préciser qu’elles auraient bien voulu faire le trajet de Bamako à Conakry à pieds. « Mais nos jambes sont vieilles », indiquent-elles.

Pour ce qui est du projet dont elles sont porteuses, l’idée semble être parti de l’attitude que les autorités guinéennes ont témoignée au Mali, à la faveur de l’embargo auquel ce dernier était jusqu’à récemment soumis par la CEDEAO « Cet acte est pour nous une manière de remercier le peuple de Guinée qui a accompagné le Mali lors de l’embargo imposé par la CEDEAO », a indiqué Rokia Koulibaly, vice-présidente de l’association porteuse de l’initiative. Qui, au-delà, poursuit : « Nos deux pays ont une grande histoire et nous souhaiterions désormais qu’en lieu et place de la Guinée et du Mali, que nous soyons un seul État appelé le Manden ».

Et dans une démarche pragmatique, souligne-t-elle également : « Nous aimerions également travailler avec nos sœurs de la Guinée sur des projets au bénéfice de nos peuples. Nous sommes actuellement dans la même situation de transition et il nous faut une union sacrée autour de nos chefs ».

En réponse, le gouverneur, le général à la retraite, Aboubacar Diakité, a salué la maturité des initiatrices. « Pour qui connaît nos liens, on ne peut que s’en réjouir. Cet acte est la preuve que nos femmes ont compris la démarche de nos deux présidents de la transition. Nous allons toujours accompagner de telles actions », promet-il.

Après Kankan, les caravanières vont poursuivre le périple jusqu’à Conakry où elles souhaitent rencontrer le colonel Mamadi Doumbouya.

Michel Yaradouno Kankan pour ledjely.com 

Articles Similaires

Humanitaire : Unicef accompagne un concert de Sékouba Bambino dédié aux indigents

LEDJELY.COM

Enseignement pré-universitaire : le ministère dévoile le calendrier des examens de fin d’année

LEDJELY.COM

Kankan : plus de cent téléphones portables saisis à la prison civile

LEDJELY.COM

MATAM : Badra Koné nommé président de la délégation spéciale

LEDJELY.COM

‘’Commandant de régiment’’ : Toumba et Marcel chargent Dadis

LEDJELY.COM

Lutte contre la corruption : Alseny Farinta se défend de faire dans un « acharnement »

LEDJELY.COM
Chargement....