Ledjely.com
Accueil » GUINEE : les jeunes des partis politiques interpellent les parties prenantes à la Transition
Actualités Guinée Politique

GUINEE : les jeunes des partis politiques interpellent les parties prenantes à la Transition

Alors que les Guinéens s’apprêtent à vivre, le lundi prochain le 1er anniversaire de la prise du pouvoir par le Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD), c’est l’heure d’un premier bilan. Et c’est l’exercice auquel s’est livré en quelque sorte ce jeudi 1er septembre le Forum national des jeunes des partis politiques (FONAJEP). Via une conférence de presse qu’ils ont animée à Conakry, les membres dudit forum ont fait l’état des lieux de cette première année de la transition.  Et en définitive, ils ont formulé des recommandations à l’endroit de toutes les parties prenantes.

Même s’ils se réjouissent de quelques réformes à mettre à l’actif des autorités qui pilotent le pays depuis le 5 septembre 2021, notamment à travers « la récupération des domaines bâtis et non-bâtis de l’Etat, la mise en place de la CRIEF et les poursuites, interpellations et jugement en cours des présumés auteurs de détournement de deniers publics, la tenue des assises nationales, etc », les jeunes acteurs politiques ont tout de même relevé quelques préoccupations. Ils s’inquiètent surtout du « déficit de dialogue politique entre autorités de la Transition et acteurs sociopolitiques, indispensable pour une gestion inclusive et consensuelle de la Transition ».

Et c’est pour quoi, ils formulent les recommandations suivantes aux entités ci-après

A   Autorité de la Transtion :

  • L’urgence de la mise en place d’un cadre de dialogue inclusif ;
  • Le respect scrupuleux des dispositions contenues dans la charte de transition ;
  • La levée de l’interdiction des marches pacifiques ;
  • Le maintien de l’ouverture des sièges de tous les partis politiques ;
  • La libération des détenus politiques et d’opinions

B    Conseil national de Transition (CNT)

  • Œuvrer et appuyer la réussite de la mise en place d’un cadre de dialogue inclusif ;
  • Continuer sa mission contrôle du Gouvernement afin d’avoir une transition apaisée.

C    Conseil national des Assises (CNA) :

  • Nécessité d’ouverture d’une médiation nationale visant à concilier les positions entre les autorités de la Transition et les acteurs sociopolitiques ;
  • Mise en œuvre du rapport des Assises nationales afin de permettre la réconciliation nationale.

 D   Mouvements, dynamiques, coalitions et partis politiques :

  • Manifestation d’une volonté de coopération avec tous les organes de la transition ;
  • Respect du code de bonne conduite des partis politiques et la promotion du vivre ensemble ;
  • Abstention de tenir des discours et attitudes à caractère ethnique et Communautariste.

E    Organisations de la société civile :

  • Poursuite de l’engagement citoyen à travers l’éducation civique, le contrôle citoyen, le plaidoyer durant cette période de Transition ;
  • Adoption d’une position de neutralité vis-à-vis des acteurs politiques.

F    Médiateur de la CEDEA, CEDEAO, UA/ONU :

  • Suivi attentif et une médiation entre toutes les entités pour un retour à l’ordre constitutionnel dans un climat apaisé, inclusif, participatif et accepté de tous ;
  • Appui à la mise en place d’un cadre de dialogue inclusif et sincère entre les acteurs sociopolitiques du pays ;
  • Mise en place d’un comité national de veille afin d’alerter sur des crises latentes.

G    Partenaires techniques et financiers :

  • Poursuite de l’appui technique et financier à la transition guinéenne en cours pour optimiser les chances de succès des réformes constitutionnelles, électorales et politiques en vue d’un retour rapide à l’ordre constitutionnel par des élections crédibles, apaisées et acceptées par tous

Aliou Nasta

Articles Similaires

DIALOGUE INCLUSIF : Dr Makalé Traoré annonce son retrait des activités politiques

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : le ton monte entre le ministère public et les avocats de la défense

LEDJELY.COM

Le centre de santé de Senkéfara accède à l’eau potable

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : la détention de capitaine Dadis au cœur de la 2ème journée

LEDJELY.COM

EDUCATION : la rentrée universitaire fixée au 2 novembre

LEDJELY.COM

KANKAN : deux présumés malfrats présentés à la presse

LEDJELY.COM
Chargement....