Ledjely.com
Accueil » Le CNT adopte des recommandations pour la qualification de l’éducation
ActualitésEducationGuinée

Le CNT adopte des recommandations pour la qualification de l’éducation

Le fiasco enregistré lors des résultats des examens nationaux de cette année préoccupe l’opinion nationale au point que le Conseil national de Transition (CNT) a examiné et adopté ce lundi 26 septembre 2022 des recommandations à l’endroit des ministères en charge de l’éducation nationale. Objectif ? Qualifier le système éducatif du pays.

 Le taux de réussite aux examens nationaux 2022 se présente comme suit : 17 % pour l’entrée en 7ème année ; 15% au BEPC et 9% au baccalauréat. Et c’est pour éviter des résultats identiques que les conseillers nationaux souhaitent participer à la qualification du système éducatif du pays. Et pour cela, ils formulent les recommandations suivantes :

Au Gouvernement : 

  • Revaloriser les salaires et améliorer les conditions de travail des enseignants ;
  • Renforcer le système d’inspection et de contrôles périodiques et inopinés dans les établissements d’enseignement public et privé ;
  • Définir des critères rigoureux et objectifs de recrutement et d’avancement des enseignants ;
  • Rehausser à 25% au moins le budget alloué à l’Education nationale ;
  • Formaliser la tenue des états généraux de l’éducation et veiller à l’application des recommandations qui en découlent ;
  • Généraliser progressivement l’enseignement des langues nationales et l’anglais dans le système éducatif ;
  • Créer, équiper et moderniser les bibliothèques dans les établissements d’enseignement…

Au Ministère de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation :

  • Renforcer la rigueur dans les évaluations aussi bien au niveau des examens nationaux qu’à celui des classes intermédiaires ;
  • Privilégier les sortants des Ecoles normales d’instituteurs (ENI) et de l’institut supérieur sciences de l’éducation de Guinée (ISSEG) lors des recrutements des enseignants ;
  • Réduire progressivement les effectifs des élèves par salle de classe ;
  • Créer une direction nationale de l’enseignement franco-arabe ;
  • Renforcer les cours d’instruction civique et morale au niveau du primaire et du secondaire…

A noter que les recommandations ont été adoptés à l’unanimité des conseillers présents à l’hémicycle, soit 73 sur 81

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

INTERNET DANS LES UNIVERSITES : les étudiants partagés entre espoir et scepticisme

LEDJELY.COM

FAIT-DIVERS : Un ‘’feu mystérieux’’ aux trousses d’une concession familiale aux Km36

LEDJELY.COM

DÉVELOPPEMENt : un Branding national pour mieux vendre la destination Guinée !

LEDJELY.COM

VIH/SIDA : où en est-on en Guinée ?

LEDJELY.COM

KIPE : les étudiants de l’ENPT étaient dans la rue…

LEDJELY.COM

CLAUDE PIVI : « Si je voulais le pouvoir, je l’aurais pris avant le capitaine Dadis »

LEDJELY.COM
Chargement....