Ledjely.com
Accueil » JUSTICE : le TPI de Mafanco dresse le bilan 2022
A la uneActualitésGuinéeJustice

JUSTICE : le TPI de Mafanco dresse le bilan 2022

Ce vendredi 27 janvier, les magistrats du Tribunal de première instance (TPI) de Mafanco ont tenu une réunion pour notamment s’accorder sur les dispositions à prendre et partager les perspectives au titre de l’année judiciaire 2023.  L’occasion aussi de faire le bilan de l’année écoulée avec en toile de fond, le fonctionnement du tribunal, les acquis et les difficultés.

Statistiques à l’appui, le juge Souleymane Traoré dresse de l’année 2022 un bilan plutôt positif au compte de sa juridiction. Ainsi, égrène-t-il : « au niveau des jugements sur requête, nous avons eu de janvier à fin décembre, 549 jugements. Pour ce qui est des ordonnances sur requête, il y a eu 301 ordonnance rendues. Quant aux ordonnance de référé, sur 73 affaires entrées, 70 ont été rendues à la fin de décembre 2022 ».
Au niveau des jugements civils de fond, le solde est même excédentaire, dans la mesure où il y a un total de 255 dossiers soumis au tribunal, alors qu’à la fin de l’année, il avait réussi à juger 343 affaires. Une prouesse que le président du tribunal explique bien volontiers : « C’est parce ce que quand nous sommes venus au mois de janvier 2022, il y avait déjà un stock à gérer ». Le niveau de performance enregistré du côté du jugement pénal, quant à lui, est de 723 sur 1302 dossiers. Enfin, en matière criminelle, seulement 26 des 75 dossiers ont été jugés.
Du côté de la greffe du tribunal, Demba Keïta a aussi fait le point. Selon lui, au compte de l’année 2022, 22 080 jugements supplétifs (naissance, mariage et décès), ont été délivrés. Rapporté aux bulletins de casier judiciaire, ce chiffre se situe à 10 238 pour 4724 certificats de nationalité, 300 ordonnances sur requête et 549 jugements sur requête.
Se prêtant au même exercice, le procureur de la juridiction, Kanfory Ibrahima Camara, pour sa part, indique que le parquet a reçu un total de 1377 PV. Des procès-verbaux orientés, selon lui, ainsi qu’il suit :

  • 642 en flagrant délit ;
  • 289 en citation directe ;
  • 155 classés sans suite.

Selon la nature des infractions, les dossiers se décomposaient comme suit :

  • Vol : 378 ;
  • Abus de confiance : 265 ;
  • Escroquerie : 99.

A l’occasion, les magistrats ont aussi fait part de difficultés auxquelles ils demeurent confrontés. Il s’agit notamment des problèmes se rapporte au déficit de ressources humains et de matériels.

Aminata Camara

Articles Similaires

L’UNICEF déplore le décès d’un enfant lors d’un rassemblement public à Conakry

LEDJELY.COM

Guinée : le syndicat du secteur bancaire appelle ses adhérents à se joindre à la grève

LEDJELY.COM

TPI de Dixinn : Sékou Jamal Pendessa restera encore 2 mois en prison

LEDJELY.COM

Levée de la restriction d’internet : est-ce déjà un premier résultat de la pression syndicale ?

LEDJELY.COM

Dissolution du gouvernement : la preuve de l’échec de la « gouvernance CNRD », selon le FNDC

LEDJELY.COM

Urgent: le mouvement syndical annonce une grève générale et illimitée à partir du lundi

LEDJELY.COM
Chargement....