Ledjely.com
Accueil » TPI de Dixinn : elle se retrouve à la barre pour avoir poignardé son mari, à cause de la « dépense insuffisante »
A la uneActualitésGuinéeJusticeSociété

TPI de Dixinn : elle se retrouve à la barre pour avoir poignardé son mari, à cause de la « dépense insuffisante »

Poursuivie pour coups et blessures ayant entraîné la mort de son mari, Aminata Diallo, mère d’un enfant, était devant le tribunal criminel de Dixinn ce lundi 27 février pour donner sa part de vérité dans ce drame qui remonte à 2019.  A la barre, elle soutient n’avoir pas eu l’intention de tuer son mari et qu’elle aurait agi en légitime défense.  

Avant la mort tragique de son mari, Aminata avait vécu avec lui cinq années. Jamais, selon elle, il n’y avait d’altercation entre eux avant celle qui a été fatale à son époux.  Et même, cette dernière est partie de rien du tout. « Ce jour-là, il a laissé la dépense avant de sortir. Par la suite, j’ai constaté que la nourriture du bébé était finie. Et comme la dépense, c’est 20.000 GNF, j’ai pris 10.000 GNF pour payer nourriture du bébé et me trouver un petit-déjeuner. Ainsi, je n’ai pas pu préparer, je suis allée chez ma mère pour passer la journée. Le soir, quand il est rentré, il m’a demandé pourquoi je n’ai pas préparé. Je lui ai dit que j’ai utilisé l’argent pour la nourriture du bébé et que l’argent qui restait ne suffisait plus pour la cuisine. C’est ainsi que la discussion a éclaté entre nous », déclare l’accusé Aminata Diallo.

En guise de réaction, poursuit l’accusée, « il a crié sur moi et il m’a battue, m’a giflée. Après, il m’a dit de sortir de sa maison, j’ai répliqué en disant ceci ‘’Tu me chasses de chez toi à cause de 20.000 GNF, eh bien, je ne sors pas’’. C’est ainsi que la discussion a commencé jusqu’à ce qu’il m’a menacé avec le couteau pour un premier temps. Et quand j’ai réussi à lui retirer le couteau par la suite, il est sorti dehors pour prendre un caillou contre moi. A son retour, je détenais toujours le couteau, il l’a réclamé, j’ai refusé. Il s’est alors jeté sur moi et c’est au cours de cette altercation qu’il a crié en disant que je l’ai blessé. Et effectivement, j’ai vu du sang qui coulait. J’ai crié au secours et son frère Alhassane est venu. On l’a envoyé à l’hôpital où il a rendu l’âme ».

Durant les débats, le juge demande à Aminata pourquoi ne s’était-elle pas enfouie quand son défunt mari est sorti dehors à la recherche d’un caillou. Elle répond qu’elle ne pouvait pas, mais qu’elle s’était cachée dans la chambre. Et pourquoi n’a-t-elle pas lancé un appel au secours, lui demande-t-on également ? « Parce que je voulais régler la situation entre nous », répond-elle.

Dans son réquisitoire, le parquet soutient que l’accusée avait l’intention de tuer son mari. L’acte étant voulu, à ses yeux, le procureur sollicite du tribunal qu’Aminata soit condamnée à 20 ans d’emprisonnement.

Quant à la défense, elle plaide la légitime défense. Par ailleurs, selon l’avocat de l’accusée, cette dernière était enceinte au moment des faits et qu’elle avait perdu la grossesse en question au cours de l’altercation. La défense met aussi en avant le fait qu’Aminata, en détention préventive depuis 4 ans, n’a pas vu une seule fois son unique enfant qui était un bébé au moment des faits.  En somme, l’avocat plaide la libération de sa cliente pour permettre à cette dernière de s’occuper de l’éducation de son bébé.

Quant à la partie civile, depuis mai 2020, elle a adressé une lettre de désistement au tribunal.

L’accusée elle-même demandé pardon à toute les parties en général et à la famille de son défunt mari en particulier.

Après avoir écouté tout le monde, le tribunal met l’affaire en délibéré pour le 13 mars 2023.

Aminata Camara

Articles Similaires

Lutte contre la poliomyélite : Sekouba Bambino sensibilise à la vaccination

LEDJELY.COM

Retour à l’ordre constitutionnel : l’ANAD dénonce le « renoncement aux engagements »

LEDJELY.COM

Les Zawaguis : le ministre de la Culture rend hommage à feue Valé Kéba et s’engage pour Maman Hélène, la seule vivante du groupe

LEDJELY.COM

Kaloum : Mamadou Cifo Ké Touré rejoint les siens

LEDJELY.COM

Épidémie de diphtérie en Guinée : la communauté se mobilise pour la vaccination des enfants

LEDJELY.COM

Cifo Kètouré en prison : Michel Balamou fustige l’humiliation de l’enseignant

LEDJELY.COM
Chargement....