Ledjely.com
Accueil » Kankan : la pénurie du carburant affecte la desserte électrique
A la uneActualités

Kankan : la pénurie du carburant affecte la desserte électrique

Pour la ville de Kankan, les conséquences de l’incendie du dépôt de carburant se traduiront par une réduction du temps de desserte du courant électrique. Une période qui était déjà insuffisante, dans la mesure où elle se situait uniquement entre 18 heures 30 minutes et 6 heures du matin. Avec la crise du carburant ayant découlé de l’incendie du dépôt, ce temps passe désormais de 18 heures 30 min à minuit. Telle est la décision que le Directeur de EDG à Kankan à notre rédaction via le téléphone.

Soixante-douze heures après l’incendie du dépôt de carburant de Kaloum, certaines localités de l’arrière-pays commencent à en ressentir les impacts à plein fouet. C’est ainsi qu’à Kankan, la paralysie des activités génératrices crée une atmosphère de morosité dans la cité. D’autant qu’en raison de la pénurie du carburant, la circulation routière est à l’arrêt.

Mais il y a une autre conséquence plus évidente et qui affecte indistinctement tout le monde, c’est le réaménagement de la desserte du courant électrique. Du fait de la crise du carburant – qui donne lieu à une spéculation qui renchérit le prix – l’entreprise qui fournit le courant ne peut plus desservir la ville, comme d’habitude, de 18 heures au petit matin. Souleymane Camara, le responsable local d’EDG l’a lui-même confirmé. « C’est une mesure qui se n’applique partout et pas seulement à Kankan. C’est le temps que l’on sorte de la crise. Dans d’autres préfectures comme Siguiri, c’est même pire. Parce que là-bas, la desserte est ramenée de 18h à 22h », se défend-il d’entrée.

De fait, à Kankan, la desserte ira désormais de 18 heures 30 minutes à minuit. Selon Souleymane Camara, c’est le prix à payer si l’on ne veut pas arriver à une crise totale. « Si on a pris cette mesure, parce qu’autrement, on ne pourra aller loin. Donc, c’est mieux de gagner un peu que de rester sans avoir. Nous espérons que les gens comprendront la mesure pace que si le stock qui est là n’était pas là, ce n’est pas ce qu’on dirait aujourd’hui », conclut-il.

Michel Yaradouno kankan pour ledjely.com 

Articles Similaires

Nanfo Ismaël Diaby : « Si tu ne pries pas dans ta propre langue, c’est que tu n’as pas prié »

LEDJELY.COM

Dissolution du gouvernement : « On a toujours dénoncé l’incompétence de ces ministres »

LEDJELY.COM

Condamnation de Pendessa : le SPPG invite la presse à se joindre à la grève du mouvement syndical

LEDJELY.COM

Attention, c’est une arnaque qui se cache derrière cette publication !

LEDJELY.COM

Kankan : le coordinateur régional de la MAOG tance Alphonse Charles Wright

LEDJELY.COM

FEEM 2024 : les organisateurs sacrent 15 acteurs de l’économie guinéenne

LEDJELY.COM
Chargement....