Ledjely.com
Accueil » Incendie à Kaloum : « La crise va prendre du temps », avertit le PM
A la uneActualités

Incendie à Kaloum : « La crise va prendre du temps », avertit le PM

Ce vendredi 22 décembre, en marge de la cérémonie de présentation du projet de loi des finances initiale (LFI 2024), devant le CNT, le Premier ministre n’est pas passé par quatre chemins. Evoquant la crise devant résulter de l’incendie du dépôt de carburant de Kaloum, Bernard Goumou a dévoilé que le retour à la normale ne sera pas de sitôt. Les conséquences tel qu’il les a dépeintes pourraient même amener à penser qu’elles sont grossies à souhait. Tant le chef du gouvernement s’est montré très peu rassurant.  

Disant s’exprimer sur la base de la situation qui prévaut sur le terrain, le chef du gouvernement, lance, péremptoire : « Je peux vous affirmer que nous traversons une tragédie ». D’autant que, poursuit-il : « La plupart de nos ministères, nos services publics sont à l’arrêt. La plupart de nos entreprises privées qui paient des taxes sont à larrêt (…) Le système de transport est également à l’arrêt. Et quand le système de transport est à l’arrêt, cela veut dire que jusqu’au dernier village de la République de Guinée, est impacté. Et cela, si le gouvernement ne prend pas des mesures idoines, nous pourrons constater des crises d’augmentation des prix des denrées de première nécessité ».

Pour ce qui est du bilan, là non plus, on est loin d’avoir cerné tous les dégâts de l’incendie, selon le premier ministre. « La plupart de nos compatriotes sont sous les décombres. Aujourd’hui nous ne savons pas exactement combien de Guinéens ont perdu la vie ».

Conséquence, la sortie de crise ne sera pas de sitôt, indique le chef du gouvernement. « Nous avons été frappé, c’est vrai. Mais nous devons rester debout. Cette crise, les impacts sont énormes. Et ce n’est pas aujourd’hui ni demain que nous allons pouvoir trouver toutes les solutions et résoudre les problèmes de cette crise. Cette crise va prendre du temps afin que toute la situation revienne à la normale », souligne Dr. Bernard Goumou.

Le projet de Loi des finances initiale ayant été élaboré avant la crise, le premier ministre avertit que la loi des finances rectificative devrait tenir compte des conséquences induites par la crise et dont l’évaluation n’est qu’au début. Dr. Bernard Goumou a mis l’occasion à profit pour demander aux pays amis de la Guinée et institutions internationales de « venir en appui » à la Guinée

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Nanfo Ismaël Diaby : « Si tu ne pries pas dans ta propre langue, c’est que tu n’as pas prié »

LEDJELY.COM

Dissolution du gouvernement : « On a toujours dénoncé l’incompétence de ces ministres »

LEDJELY.COM

Condamnation de Pendessa : le SPPG invite la presse à se joindre à la grève du mouvement syndical

LEDJELY.COM

Attention, c’est une arnaque qui se cache derrière cette publication !

LEDJELY.COM

Kankan : le coordinateur régional de la MAOG tance Alphonse Charles Wright

LEDJELY.COM

FEEM 2024 : les organisateurs sacrent 15 acteurs de l’économie guinéenne

LEDJELY.COM
Chargement....