Ledjely.com
Accueil » Incendie de Madina : des milliards emportés par les flammes
A la uneActualités

Incendie de Madina : des milliards emportés par les flammes

Comme nous l’annoncions précédemment, Madina, le grand marché de Conakry, a été victime d’un vaste incendie dans la soirée d’hier, précisément dans les bandes de 21 heures. C’est surtout le centre ENIPRA qui a été le cœur du sinistre. Sur place, les victimes commencent à faire le bilan des dégâts et des pertes. Et les dommages sont plutôt importants, à en croire les premières estimations. On dénombre déjà 26 magasins de divers articles et un restaurant qui ont engloutis par les flammes, dans le centre communément appelé ‘’Devise’’, en référence au fait que ledit centre abritait plusieurs boutiques de change.

Les témoins interrogés par notre rédaction sont catégoriques. C’est un court-circuit qui est à l’origine de l’incendie. Court-circuit qui intervenu après un dépannage par des agents d’EDG. « D’abord, notre transformateur était en panne et les agents de l’EDG sont venus le réparer. Durant toute la journée, ils en étaient à raccorder les fils. Vers 21 heures, le courant est venu et le transformateur a commencé à péter et le feu a jailli et s’est mis à se propager au niveau du dernier l’étage. Le gardien et nous-mêmes, avons tenté d’éteindre le feu, mais on n’a pas pu », témoigne Mamadou Sanou Diallo. Sanou Diallo de préciser par la suite que les portes du centre étant fermées, lui et les autres venus au secours n’ont pas pu accéder à l’intérieur. « C’est ainsi que nous avons appelé les sapeurs-pompiers, ils sont venus mais le feu avait pris tout le dernier étage. Malgré leurs efforts les magasins sont tous partis en fumée », confie-t-il.

Même s’il est encore très tôt pour que les victimes établissement un bilan exhaustif, les projections laissent entrevoir des milliards de pertes. « Nous vendons des produits cosmétiques et cet incendie a tout ravagé. La perte, on ne peut pas l’estimer. Elle est toutefois énorme. Nous étions avec de nombreux jeunes qui travaillaient avec nous qui ont perdu leur emploi. C’est les stocks qui étaient en haut mais tout est parti en fumée », relate Ibrahim Bah, tenancier de plusieurs stocks et employeur de nombreux jeunes

Yagouba Diallo, lui, est arrivé en catastrophe sur les lieux, après avoir été informé via un appel téléphonique. A lui seul, il a perdu les trois magasins de lunettes dont il était le détenteur. Il estime la perte subie à 6 milliards.

Quant aux sapeurs-pompiers du service public, aidés par les sociétés privées dont Laguipres et Topaz, ils disent avoir réussi à circonscrire les flammes. Mais sur place, les forces de l’ordre étaient encore à pied d’œuvre pour évacuer les citoyens des lieux dont la fréquentation ne serait toujours pas sans risques.

Balla Yombouno 

Articles Similaires

TPI de Kaloum : la partie civile regrette le report de l’audience dans le procès avec l’ancien ministre Ahmed Kanté

LEDJELY.COM

L’UNICEF soutient le Gouvernement guinéen pour la signature du plan d’adhésion de la Guinée à l’Initiative pour l’Indépendance Vaccinale

LEDJELY.COM

Devant le CNT : les principales annonces de Bah Oury

LEDJELY.COM

CNT : Dr. Dansa Kourouma interpelle Bah Oury sur quelques défis de l’heure

LEDJELY.COM

Opinion : la durée des processus de transitions militaires en Afrique

LEDJELY.COM

Hadj 2024 : les pèlerins guinéens ont commencé à rallier les Lieux saints

LEDJELY.COM
Chargement....