Ledjely.com
Accueil » Épidémie de diphtérie en Guinée : la communauté se mobilise pour la vaccination des enfants
Actualités

Épidémie de diphtérie en Guinée : la communauté se mobilise pour la vaccination des enfants

L’UNICEF appuie les autorités sanitaires en renforçant l’engagement des communautés pour favoriser la vaccination des enfants.

La vaccination représente l’une des mesures de Santé Publique les plus efficaces en termes de coût et d’efficacité. Malgré cela, en Guinée, la couverture vaccinale demeure insuffisante. Chaque année, plus de 230 000 enfants ne reçoivent pas un cycle complet de vaccins dans le pays. Seulement 24 % des enfants âgés de 12 à 23 mois sont entièrement vaccinés, tandis que 22 % n’ont reçu aucune dose de vaccin. Cette faible couverture vaccinale a favorisé l’émergence de plusieurs épidémies, notamment celle de la diphtérie, qui sévit depuis le 20 juillet 2023.

Au 15 janvier 2024, la Guinée avait enregistré 2 637 cas de diphtérie, entraînant 91 décès, principalement concentrés dans la région de Kankan, et quelques cas disséminés dans d’autres régions telles que Mamou, Faranah et Conakry.

Pour contenir la propagation de cette épidémie et soutenir les efforts du ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique et de l’OMS, l’UNICEF, a mis en place la stratégie ” Alliance Communautaire pour la Vaccination contre la Diphtérie “ en Guinée. Dans des localités comme Kourou Koro, située dans la préfecture de Kouroussa, les leaders communautaires s’engagent activement dans la lutte contre les maladies évitables par la vaccination chez les enfants de 0 à 2 ans. Ils s’engagent à identifier les enfants non vaccinés, à encourager les femmes à maintenir à jour les carnets de vaccination de leurs enfants et à faciliter l’accès à la vaccination pour les enfants nés à domicile.

@UNICEF/M.K.Sow
Séance d’échanges portant sur la vaccination contre la diphtérie avec les sages de Kourou Koro, Guinée

Fanta Bamba, âgée de 41 ans, exprime sa détermination à protéger les générations futures contre la diphtérie : « J’ai vécu la cruauté de la diphtérie dans ma jeunesse et je suis déterminée à éviter cette souffrance aux futures générations ». De son côté, Doyen Ousmane Camara, Président du district et ancien Relais Communautaire, souligne l’importance de la vaccination pour renforcer l’immunité des enfants :

« La vaccination des enfants de 0 à 2 ans est essentielle, car c’est pendant cette période que leur système immunitaire se développe. En les protégeant contre un large éventail de maladies évitables par la vaccination, nous contribuons à créer un environnement sain et résilient pour les tout-petits, favorisant ainsi leur croissance et leur épanouissement ».

Grâce à ces efforts et à l’engagement des communautés, la transmission de la diphtérie diminue progressivement, et la vaccination devient une pratique ancrée dans les habitudes des communautés de la région de Kankan.

UNICEF Guinée

Articles Similaires

Mamaya: l’occasion de bonnes affaires pour les groupements féminins

LEDJELY.COM

TPI de Kaloum : Ibrahima Tawel Camara et Djènè Diaby condamnés à 8 mois d’emprisonnement assortis de 7 mois de sursis

LEDJELY.COM

Mamaya de Kankan – Kania Soli : le sentiment d’une mission accomplie, la perspective de duplication dans chaque région…

LEDJELY.COM

Education : Naby Keïta s’engage avec l’UNICEF pour la promotion des droits de l’enfant

LEDJELY.COM

Ibrahima Tawel Camara : « Nous ignorions qu’on était retransmis par Guineematin »

LEDJELY.COM

Youssouf Konaté, sage de Kankan : « S’il y a entente entre Peuls et Malinkés, … »

LEDJELY.COM
Chargement....