Ledjely.com
Accueil » Les Zawaguis : le ministre de la Culture rend hommage à feue Valé Kéba et s’engage pour Maman Hélène, la seule vivante du groupe
Actualités

Les Zawaguis : le ministre de la Culture rend hommage à feue Valé Kéba et s’engage pour Maman Hélène, la seule vivante du groupe

Du trio légendaire Les Zawaguis de la musique guinéenne, il ne reste plus que Maman Helene. Un an après le décès de Blandine Komassa, c’est au tour de Valé Kéba de répondre à l’appel de Dieu en ce mois de mai 2024 des suites d’une crise cardiaque à Conakry. Le cortège funèbre de cette autre voix d’or des Zawaguis a quitté la capitale hier, vendredi, 17 mai, pour son Macenta natal où elle reposera à jamais. Mais avant, le ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat, qui a pris en charge les obsèques de cette icone, a organisé un symposium à son honneur, réunissant le monde culturel, la famille de la défunte et des fans.

Dans son discours, la gorge nouée, le ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat, Moussa Moise Sylla, a particulièrement reconnu et magnifié Valé Kéba comme étant une « artiste exceptionnelle, une lumière qui a illuminé le monde culturel de notre pays… une chanteuse talentueuse qui a laissé une marque indélébile dans nos cœurs et dans le paysage musical guinéen ». Puis, au nom du chef de l’Etat et au nom du gouvernement, le ministre Sylla a annoncé de bonnes nouvelles qui ont amplifié le réconfort dans les cœurs en ces moments de chagrin.

Pour les autorités, la flamme Zawagui devrait continuer à briller, comme le souhaite le président Mamadi Doumbouya. Ceci, en raison du patrimoine culturel que représente ce groupe et des messages de paix, d’unité et de valorisation de l’authenticité guinéenne caractérisant Les Zawaguis. Pour ce faire, le ministre Moussa Moise Sylla a pris l’engagement au nom de son département d’accompagner la renaissance en cours de ce groupe qui passe la transmission de la flamme à une nouvelle génération.

« À maman Helene, qui se retrouve désormais seule dans son chagrin, je veux dire que tu ne seras jamais abandonnée. Le président de la République a donné des instructions pour que tu reçoives tous les soins nécessaires », a mentionné le ministre Moussa Moise Sylla.

Au nom des ressortissants de Macenta et de la famille de la junte, le professeur Akoye Zoumanigui a insisté sur les efforts du ministre de la Culture qui, depuis les premières heures du décès de Valé Kéba, est resté débout à leurs côtés.

« Merci en tout premier lieur à monsieur le Président de la République le Général d’armée Mamadi Doumbouya. Il faut reconnaitre qu’il fait beaucoup de choses pour le monde des artistes, le monde de la culture. La preuve la plus éloquente est que quand il y a eu ce décès, monsieur le ministre de la Culture, a personnellement fait le déplacement pour adresser les condoléances du président de la République et du gouvernement. Cela nous est allé droit au cœur, merci beaucoup. En plus, de sa présence en famille là-bas, il a pris les obsèques en charge. Nous ne pouvons pas dire autrement », a-t-il déclaré en associant à ces remerciement, l’ensemble du monde culturel et de tous ceux qui ont fait le déplacement pour rendre un dernier hommage à feue Valé Kéba.

Après une procession funèbre, le corps de Valé Kéba, accompagné de bus déplacés à cet effet et remplis de membres de sa famille et d’acteurs culturels, a entamé son dernier voyage pour Macenta où elle sera inhumée les jours à venir.

Ledjely

Articles Similaires

Gabon : l’expérience de Dr Dansa Kourouma sollicitée pour l’élaboration de la nouvelle constitution

LEDJELY.COM

Kankan : plus de 12 000 candidats passent le bac

LEDJELY.COM

Matam : le général Amara Camara lance les premières épreuves du BAC

LEDJELY.COM

Fermeture des média : le droit à l’information et au travail violé

LEDJELY.COM

Culture : l’artiste Mory Djely est mort à Paris à 56 ans

LEDJELY.COM

CAN 2025 : la compétition se jouera en hiver

LEDJELY.COM
Chargement....