Ledjely.com

Accueil » « Les intellectuels guinéens sont devenus muets et peureux », dénonce Makalé Traoré
Actualités Guinée Politique

« Les intellectuels guinéens sont devenus muets et peureux », dénonce Makalé Traoré

À peine de retour en Guinée, après un séjour à l’étranger, la réaction de Makalé Traoré sur la situation sociopolitique du pays ne s’est pas fait attendre. Invitée dans l’émission Les Grandes Gueules, diffusée sur les antennes de la radio Espace FM, la présidente du Parti de l’action citoyenne par le travail (PACT) et ancienne candidate à la présidentielle d’octobre 2020, a déploré le manque de dialogue et le « mutisme » entretenu par l’élite guinéenne.

Dans un langage plutôt critique et dénonciateur, l’ex-directrice de campagne du président Alpha Condé – à la présidentielle de 2010 – a fustigé « l’absence » du débat en Guinée. Mais pas n’importe lequel ! « Les intellectuels guinéens sont devenus muets, peureux et parfois attendent d’être validés par le pourvoir pour s’exprimer », a-t-elle dénonce.

Également connue dans le milieu de la société civile, d’où d’ailleurs elle a mûri son ambition politique, Makalé Traoré estime que la nécessité de mettre en place un cadre de réflexion qui va permettre à l’ensemble de l’élite guinéenne de débattre des maux dont souffre la Guinée doit être une priorité pour la classe dirigeante voire, citoyenne.

Faisant de cette lutte une ambition à travers le PACT, la formation politique dont elle assume la présidence, elle entend ouvrer dans ce sens. « Il faut réunir des spécialistes, des intellectuels, des politiques, les médias (…) pour réfléchir à ce que nous voulons faire de notre nation les années à venir », a-t-elle lancé.

Dans la cinquantaine, mariée et mère de famille, l’ancienne ministre de la Réforme de l’Administration et de la Fonction publique, dans le dernier gouvernement du président Lansana Conté, dirigé par Ahmed Tidiane Souaré, Makalé Traoré a récolté plus de 29 000 voix à la dernière présidentielle, soit 0,72% de l’électorat. Ce score lui avait permis d’occuper la place de 4e sur les 12 candidats.

Ibrahima Kindi Barry

Articles Similaires

CEDEAO : quand la Guinée fait les frais de la « peur » des coups d’Etat

LEDJELY.COM

Et si Alpha Condé n’était pas encore hors-jeu ?

LEDJELY.COM

Libre, Tibou Kamara est en route pour son domicile

LEDJELY.COM

APRES-ALPHA CONDE : Sékou Koundouno n’en a pas fini avec les promoteurs du 3ème mandat

LEDJELY.COM

Bientôt le Learning passport, une plateforme d’enseignement à distance pour l’éducation guinéenne

LEDJELY.COM

Des questions que ne devraient pas omettre les acteurs de la transition

LEDJELY.COM
Chargement....