Ledjely.com
Accueil » Le colonel Mamadi Doumbouya traduit à nouveau sa reconnaissance à feu Kéléfa Sall
A la une Actualités Guinée Politique

Le colonel Mamadi Doumbouya traduit à nouveau sa reconnaissance à feu Kéléfa Sall

Le colonel Mamadi Doumbouya voue une grande admiration à l’ancien président de la Cour constitutionnelle. L’actuel président de la Transition a de toute évidence été séduit par le discours empreint d’avertissement que feu Kéléfa Sall a tenu le 14 décembre 2015, à l’occasion de l’investiture du président Alpha Condé pour son second mandat. Mandat qui aurait dû être le dernier. Ce jour-là, faisant montre de courage, il défendait le chef de l’Etat d’écouter la « mélodie des sirènes révisionnistes ». Mise en garde qu’Alpha Condé avait malheureusement choisi d’ignorer. Et d’une certaine façon, cela a conduit au coup d’Etat qui l’a renversé, il y a bientôt trois mois. Aujourd’hui, c’est son tombeur qui profite de toutes les occasions pour réhabiliter celui dont l’avertissement aurait dû être pris en compte.

Cette volonté de rendre hommage à Kéléfa Sall se manifestant tout particulièrement avec la nomination, dans la soirée d’hier, de la fille du défunt au poste de cheffe de cabinet du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique. Précédemment, directrice service santé résidentielle à New York (Etats-Unis), cette dernière avait, il y a quelques jours, publié une tribune dans laquelle elle déplorait le fait que son papa n’ait pas été écouté. « Feu Kèlèfa Sall n’a pas été écouté et a été illégalement déchu de son poste de président de la cour constitutionnelle. Ce qui selon bon nombre de citoyens guinéens, avait précipité sa mort à cause de sa déception et son inquiétude pour le pays. A sa mort, le fossé a été encore plus grand car les fossoyeurs de la nation pensaient avoir accompli leur mission en sacrifiant des vies dont celle de mon pas qui en a d’ailleurs été la première depuis son alerte à M Alpha Condé », écrivait-elle notamment.

Avant ce dernier clin d’œil à l’endroit du défunt président de la Cour constitutionnelle, la dynamique avait commencé avec cette visite inopinée que le colonel Mamadi Doumbouya a récemment effectuée dans les locaux du ministère de la Justice. En partant des lieux, signifiant tout son soutien à l’endroit de la ministre de la Justice, le président de la Transition invitait cette dernière, dans ses prises de décision, à se laisser inspirer par feu Kéléfa Sall. Celui-ci, à ses yeux, est en effet mort sur la voie de la quête de la justice. Ensuite, dans les deux interviews télévisées qu’il devait par la suite accorder respectivement à la RTG et à France 24/RFI, on a de nouveau retrouvé cette proximité entre le colonel et feu Kéléfa Sall via la photo du défunt qui était suspendue derrière le président de la transition.

Enfin, pour revenir à la nomination de Mme Kaïté Sall, il importe de relever cet appel qu’elle lançait aux nouvelles autorités dans la tribune dont nous parlions. « Mon espoir aujourd’hui est que les responsables aient appris des erreurs du passé et fassent mieux pour aller de l’avant ». Il se trouve aujourd’hui que ce message vaut pour elle aussi, car désormais elle fait partie de ceux dont les choix et les actes devront déterminer l’avenir du pays.

Ledjely.com

Articles Similaires

AFRIQUE DE L’OUEST : non, nos armées ne sont pas moins responsables !

LEDJELY.COM

GUINEE : Qu’avons-nous fait de notre indépendance ?

LEDJELY.COM

2 OCTOBRE : un fiasco organisationnel au palais du peuple

LEDJELY.COM

Le Fonds El Hadj Alpha Mamadou Diallo Lélouma souhaite répondre à la « demande d’histoire » de la jeunesse

LEDJELY.COM

SAMEDI D’ASSAINISSEMENT : l’Association professionnelle des banques contribue à l’opération de salubrité publique

LEDJELY.COM

BURKINA FASO : le capitaine Ibrahima Traoré a-t-il trop tôt crié victoire ?

LEDJELY.COM
Chargement....