Ledjely.com
Accueil » A Kankan, comment accueille-t-on la désignation de Kassory Fofana à la tête du RPG ?
A la uneActualitésGuinéeHaute-GuinéePolitique

A Kankan, comment accueille-t-on la désignation de Kassory Fofana à la tête du RPG ?

L’ancien Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana est depuis quelques jours le nouveau patron du RPG/Arc-en-ciel, le parti de l’ex-président Alpha Condé. Outre la coordination régionale de la Haute-Guinée qui le soutient dans sa grande majorité, le nouveau président du Comité exécutif provisoire du RPG peut aussi compter sur l’appui de nombreux citoyens de la ville de Kankan. 

Connue pour être le fief historique du navire jaune, en Haute-Guinée, les militants du RPG/Arc-en-ciel observent de près le déroulement de l’actualité au sein de leur formation politique. Le choix de Kassory ne surprend guère les militants du parti qui croient au charisme et au compétences de l’homme. « C’est un homme de valeur. Avec beaucoup de charisme et un sens de rassemblement assez fort. Je crois qu’il peut valablement diriger notre parti », estime Issiaga Kallo, rencontré dans un café bar au quartier Sogbè dans la commune urbaine de Kankan.

Du haut de ses soixante-neuf ans, Elhadj Mohamed Cissé salue le choix de Kassory mais a une autre préoccupation. « Je sais que Kassory est un cadre très intègre. Il peut faire l’affaire du RPG. Car, depuis qu’il a fondu son parti dans le RPG, il est resté loyal et au service du président Alpha Condé. Mais, on pouvait donner l’opportunité à la nouvelle génération de jeunes au sein du parti de monter (…) Espérons que les jeunes ne se démobilissent pas » suite à son arrivée à la tête du parti, souhaite le viel homme.

Matenin Condé, une autre militante du RPG/Arc-en-ciel, approuve le choix porté l’ancien Chef du Gouvernement. « Nous sommes à la maison ici. C’est difficile pour nous de migrer vers un autre parti, si ce n’est le RPG. Donc, si Alpha Condé a choisi Kassory, nous le suivons aussi. On ne connaît personne d’autre alors », confie-t-elle.

Parmi les personnes rencontrées par Ledjely.com dans le cadre de ce reportage, seul Mamadi Kaba n’approuve pas cette décision. « Sa désignation n’a pas respecté les principes du parti. C’est une façon de l’imposer. On pouvait faire autrement, mais cette manière me décourage. Certes le temps était petit, mais on pouvait chercher à avoir les avis des bases et des coordinations avant toute décision (…) Je connais beaucoup de personnes qui sont aujourd’hui déçues, mais qui ne peuvent pas parler aisément », assure ce militant de l’ancien parti au pouvoir.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

Baccalauréat 2024 : le taux de réussite en recul

LEDJELY.COM

Maison centrale : le ministre de la Justice libère une quinzaine de détenus « oubliés »

LEDJELY.COM

Kenien-Hafia : le supplice des usagers

LEDJELY.COM

Contexte socio-économique : l’opérateur économique, Mohamed Kourouma, donne son avis

LEDJELY.COM

Insolite : le domicile du préfet de Kouroussa envahi par les abeilles

LEDJELY.COM

Ousmane Gaoual Diallo : « Ce n’est pas une élection qui peut développer un pays »

LEDJELY.COM
Chargement....