Ledjely.com
Accueil » SERVICES SPÉCIAUX À LA PRÉSIDENCE : Moussa Thiégboro Camara passe la main à Abdoul Malick Koné
ActualitésGuinée

SERVICES SPÉCIAUX À LA PRÉSIDENCE : Moussa Thiégboro Camara passe la main à Abdoul Malick Koné

Présidée par Abdourahamane Sikhé Camara, ministre secrétaire général du gouvernement, la passation de service entre Abdoul Malick Koné, nouveau secrétaire général des services spéciaux à la présidence et le sortant colonel Moussa Thiégboro Camara, s’est tenue ce vendredi 15 avril 2022 dans leurs locaux, à Kaloum. Cette cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs responsables des services spéciaux, des membres du gouvernement ainsi que du CNRD. 

Après avoir demandé au personnel de son désormais ancien service à se mettre au service du nouveau secrétaire général des services spéciaux à la présidence, Moussa thiegboro Camara a rendu un vibrant « hommage mérité » à son épouse Hadja Rouguiatou Diallo pour « sa modestie non ambitieuse sans laquelle », dit-il, il aurait peut-être échoué dans l’exercice de cette fonction.

Revenant sur le contexte particulier dans lequel cette nouvelle tâche a été confiée au nouveau patron des services spéciaux, Abdourahamane Sikhé Camara, ministre secrétaire général du gouvernement, a rappelé à Abdoul Malick Koné ses principales missions qui sont :

  • « D’empêcher le trafic de drogue, des faux médicaments, des organes et des êtres humains ;
  • De détecter et de participer à la lutte contre les groupes radicalisés ;
  • De prévenir la promotion des crimes organisés dont le terrorisme, la cybercriminalité, le trafic des migrants, des armes et des explosifs ;
  • De prévenir et de participer à la lutte contre le blanchiment des capitaux entre autres ».

Un combat que le promu compte bien mener jusqu’au bout. Pour cela, il promet d’emboîter les pas de son prédécesseur. « Déjà, j’ai conscience que les défis à relever et les autres buts sont nombreux et immenses et le chemin est plein d’embûches. Mais pour la défense de la République aucun sacrifice n’est de trop », a estimé Abdoul Malick Koné, avant d’inviter tout le personnel à se joindre à lui « pour que nous puissions solidairement et dans un élan commun mener à bien dans la discipline, le stricte respect des lois règlements les nombreuses missions qui nous sont assignées ».

Aliou Nasterlin

Articles Similaires

Maison centrale : le ministre de la Justice libère une quinzaine de détenus « oubliés »

LEDJELY.COM

Kenien-Hafia : le supplice des usagers

LEDJELY.COM

Contexte socio-économique : l’opérateur économique, Mohamed Kourouma, donne son avis

LEDJELY.COM

Insolite : le domicile du préfet de Kouroussa envahi par les abeilles

LEDJELY.COM

Ousmane Gaoual Diallo : « Ce n’est pas une élection qui peut développer un pays »

LEDJELY.COM

Foniké Mengue et de Billo Bah : le Haut-Commissariat aux Droits de l’homme appelle à les libérer

LEDJELY.COM
Chargement....