Ledjely.com
Accueil » Sidya Touré évite-t-il la CRIEF en prolongeant son séjour à l’étranger ? Les précisions de l’UFR…
A la uneActualitésGuinéeJusticePolitique

Sidya Touré évite-t-il la CRIEF en prolongeant son séjour à l’étranger ? Les précisions de l’UFR…

Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré, toutes deux grandes figures de la classe politique guinéenne, sont depuis quelques temps hors du pays. Pour de nombreux citoyens, cette longue absence de ces deux anciens Premiers ministres pourrait s’expliquer par une crainte de devoir faire face à la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF), devant laquelle ils sont cités dans des différents dossiers, realtifs à leurs gestions. Mais du côté de l’Union des forces républicaines (UFR), on a une tout autre lecture de l’absence du leader du parti. Lors de l’assemblée générale de l’UFR, les responsables du parti, s’exprimant sur ce sujet, ont tenu à apporter des précisions.

Absent du pays, c’est par un appel téléphonique que Sidya Touré, le président de l’UFR, s’est adressé aux militants du parti. Pour rassurer ces derniers, l’ancien Premier ministre déclare : « Celui que vous suivez n’est pas un lâche, ni un voleur. C’est quelqu’un qui connaît son travail. Ils peuvent nous faire du tort. Mais ils ne pourront jamais prouver que nous sommes responsables de quoi que ce soit en Guinée. Donc, la vérité finira par triompher ».

Après lui, c’est au tour de Saikou Yaya Barry d’aborder en détail ce sujet qu’il considère comme des rumeurs. Pourtant, a-t-il souligné, ces rumeurs « estiment que si le président de l’UFR revient, il sera arrêté ». « Mais sur quelle base, on va l’arrêter ? », s’interroge d’entrée ce cadre de l’UFR. « Sidya Touré ne prenait même pas son salaire à la primature pendant ses deux ans » sous le régime de Lansana Conté, a-t-il assuré.

D’après Saikou Yaya Barry, lorsque le leader de l’UFR, Premier ministre à l’époque, avait reçu le dossier du Patrimoine public, « c’est lui-même qui avait dit : “Ramenez ça à la Présidence. Moi, je ne gère pas ça” et il avait dit encore qu’il n’a pas connu ça en Côte d’lvoire, au Sénégal, ce n’est pas en Guinée ça doit exister, parce que c’est des domaines privés de l’Etat ».

« Sidya rentrera et il sortira quand il le voudra. Si c’est pour nous sous-estimer, on va faire ce combat là aussi », a conclu le secrétaire exécutif du parti.

Aliou Nasterlin

Articles Similaires

Baccalauréat 2024 : le taux de réussite en recul

LEDJELY.COM

Maison centrale : le ministre de la Justice libère une quinzaine de détenus « oubliés »

LEDJELY.COM

Kenien-Hafia : le supplice des usagers

LEDJELY.COM

Contexte socio-économique : l’opérateur économique, Mohamed Kourouma, donne son avis

LEDJELY.COM

Insolite : le domicile du préfet de Kouroussa envahi par les abeilles

LEDJELY.COM

Ousmane Gaoual Diallo : « Ce n’est pas une élection qui peut développer un pays »

LEDJELY.COM
Chargement....