Ledjely.com
Accueil » TRANSITION : la colère de Dr Fodé Oussou Fofana contre les mouvements de soutien au CNRD
ActualitésGuinéePolitique

TRANSITION : la colère de Dr Fodé Oussou Fofana contre les mouvements de soutien au CNRD

Comme au temps de la junte militaire dirigée par le capitaine Moussa Dadis Camara, en 2010, ou plus récemment pendant la campagne pour le troisième mandat d’Alpha Condé, des mouvements de soutien naissent ces derniers temps en faveur de la junte militaire qui a perpétré le coup d’État du 05 septembre dernier. Alors que les principaux partis politiques et une partie de société civile menacent de descendre dans les rues pour s’opposer à un certain nombre de décisions du CNRD, ses soutiens aussi se mobilisent. Une situation qui va « induire en erreur le colonel Mamadi Doumbouya », selon Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), qui ne cache pas sa colère contre les promoteurs de ces mouvements.

Lors de l’assemblée générale du parti ce samedi 04 juin 2022, le vice-président chargé des affaires juridiques et sociales de l’UFDG a rappelé que l’existence de ce type de mouvements n’est pas à sa première dans des pareilles circonstances en Guinée. « C’est ce qu’ils ont fait à Dadis [en 2009]. Ils ont l’intention de faire la même chose avec le CNRD », a-t-il fustigé.

Poursuivant, il s’est interrogé comment imaginer qu’un leader de parti politique, qui aspire à être président de la République « peut-il créer une opposition dans l’opposition alors que logiquement il n’y a pas d’opposition ? », faisant allusion à la décision de certains leaders de partis de s’engager auprès de la junte militaire.

La seule réponse qu’il en déduit, c’est que ces politiciens qui siègent dans ces mouvements de défense de la transition « se considèrent [déjà] de la mouvance et nous de l’opposition ». Il estime ainsi qu’il s’agit des leaders politiques « qui sont incapables de mobiliser à leurs sièges même 100 personnes » et qui ont fini par créer un front au sein de la classe politique, « en étant prêts à accepter tout ce que le colonel Mamadi Doumbouya et son équipe font », a accusé Dr Fodé Oussou Fofana.

Très remonté contre « ces manœuvres », l’ancien député invite donc les promoteurs de ces mouvements de soutien à créer directement le « Mouvement Doumbouya doit rester » au lieu de se casser dernière des « fronts ». Pour ce proche collaborateur de Cellou Dalein Diallo, ce démarche est révélateur d’une chose : « Ils n’ont pas d’ambitions. Leur rêve, parce qu’ils savent qu’ils n’ont aucune possibilité d’être président dans ce pays, est que le colonel Doumbouya les aide à éliminer certains potentiels candidats comme Cellou et Sidya, parce qu’ils se disent sans cela, ils ne seront jamais président dans ce pays ».

Pour finir, Fodé Oussou Fofana s’est dit prêt à rencontrer les leaders de ces mouvements de soutien à la junte militaire qui a renversé Alpha Condé pour leur démontrer « par A+B qu’ils n’ont d’ambitions que d’induire le colonel Mamadi Doumbouya en erreur ».

Aliou Nasterlin

Articles Similaires

Maison centrale : le ministre de la Justice libère une quinzaine de détenus « oubliés »

LEDJELY.COM

Kenien-Hafia : le supplice des usagers

LEDJELY.COM

Contexte socio-économique : l’opérateur économique, Mohamed Kourouma, donne son avis

LEDJELY.COM

Insolite : le domicile du préfet de Kouroussa envahi par les abeilles

LEDJELY.COM

Ousmane Gaoual Diallo : « Ce n’est pas une élection qui peut développer un pays »

LEDJELY.COM

Foniké Mengue et de Billo Bah : le Haut-Commissariat aux Droits de l’homme appelle à les libérer

LEDJELY.COM
Chargement....