Ledjely.com
Accueil » Un corps en état de putréfaction découvert dans la périphérie de Kissidougou
ActualitésGuinéeGuinée ForestièreSociété

Un corps en état de putréfaction découvert dans la périphérie de Kissidougou

Ne donnant plus de ses nouvelles depuis le 30 décembre dernier, le corps du jeune Mamadou Alpha Diallo, conducteur de taxi-moto, âgé de 25 ans, a été retrouvé ce dimanche 14 janvier 2023. Précisément, le cadavre en état de putréfaction, a été découvert à Bérindou, un secteur de la sous-préfecture de Fermessadou Pompö, non loin de la commune urbaine de Kissidougou. 

De l’entourage du défunt, on apprend que c’est dans la matinée du 30 décembre 2022, qu’un scieur, à partir de Bardou, une sous-préfecture relevant de Kissidougou, a sollicité le service de Mamadou Alpha Diallo, afin que celui-ci le conduise à Kissidougou centre, pour acheter de l’essence et de l’huile. « Ils ont passé la nuit du 30 décembre à Kissidougou. Le lendemain, aux environs de 12 heures, le père de Mamadou Alpha Diallo, ils ont échangé, parce qu’il devait accompagner son père dans un village de Bardou. Au cours de cette conversation, il a dit à son père qu’ils s’apprêtent à bouger », rapporte Kôtô Sidy. Mais quand, par la suite, le père de Mamadou Alpha Diallo a voulu de nouveau le joindre, il n’a pas réussi. Le téléphone du jeune ne passait plus. Inquiets, « les parents se sont mis à sa recherche.  On a fait des communiqués que nous avons déposés dans les différentes radios de Kissidougou. Là également, on a eu aucune suite », explique Koto Sidy.

Finalement, c’est le dimanche dernier que la découverte a été rapportée à la famille. « C’était son corps. C’est un bouvier qui a découvert le corps », conclut notre interlocuteur.

L’enterrement a eu lieu le même 15 décembre 2023. Quant à son éventuel assassin, il demeure pour l’instant introuvable. Les enquêtes, nous dit-on, sont conduites par la brigade de recherche de la gendarmerie territoriale de Kissidougou.

Unique enfant de sa maman, Mamadou Alpha avait lui-même perdu sa propre femme lors d’un accouchement. Mais l’enfant, lui, avait survécu. Mais il vient ainsi d’être privé de son papa.

Niouma Lazare Kamano, depuis Kissidougou

Articles Similaires

Blaise Goumou : « Si on était à la CPI, ça allait être une honte pour la Guinée »

LEDJELY.COM

Mort de Thierno Mamadou : « C’est notre hiérarchie qui nous a dit de tirer »

LEDJELY.COM

Enseignement Supérieur : le colonel Doumbouya nomme plusieurs responsables

LEDJELY.COM

Procès du 28 sept : Blaise Goumou confondu sur une de ses affirmations

LEDJELY.COM

Simandou et Accord-Cadre Sino-Guinéen : redémarrage des travaux de construction en mars 2023 !

LEDJELY.COM

Cellou Dalein Diallo : « Nous sommes aussi des Guinéens… »

LEDJELY.COM
Chargement....