Ledjely.com
Accueil » Procès 28 sept : Me Pépé Koulemou « ne regrette rien »
A la uneActualitésGuinéeJustice

Procès 28 sept : Me Pépé Koulemou « ne regrette rien »

De son altercation avec le président du tribunal criminel de ce mardi 24 janvier, Me Pépé Koulémou ne regrette rien. Même s’il a été expulsé de la salle par le juge Ibrahima Sory 2 Tounkara, l’avocat de l’ancien président de la junte, Moussa Dadis Camara, persiste à marteler que son attitude était guidée par une noble intention. Convaincu que son client a bel et bien été injurié par les avocats d’Aboubacar Sidiki Diakité alias Toumba, Me Pépé Koulémou dit avoir voulu, par sa sortie, alerter et mettre en garde contre les agissements de ces confrères.

« Je n’ai rien à regretter », a ainsi déclaré ce matin l’avocat chez nos confrères de FIM FM, dans l’émission ‘’Mirador’’. Me Pépé ne s’excuse pas en partie parce que, dit-il, un procès pénal, ce sont aussi des incidents à l’image de celui d’hier. Au-delà, « mon message était d’alerter tous les acteurs de ce procès pénal en vue d’éviter de l’insulter et de le qualifier de tout (…) J’ai voulu alerter M. le président du tribunal et alerter également mon client de ne pas céder aux injures proférées très souvent contre lui. C’est ce que j’ai voulu dire à mon client mais le président ne m’a pas compris » a-t-il expliqué.

Pour illustrer les allégations d’injures qu’il impute à ses confrères de la partie adverse, Me Pépé Koulémou cite particulièrement Me Paul Yomba Kourouma qui aurait dit à Moussa Dadis Camara qu’il n’a pas l’éducation et la sagesse pour diriger un pays. « Ce sont des propos déplacés qui ont été tenus dans la salle. Peut-être que le président n’a pas bien entendu. Certains avocats vont jusqu’à dire que le capitaine Dadis est inutile. C’est pourquoi j’ai réagi pour attirer l’attention du président du tribunal pour qu’il mette un terme à tout ça. Et Dieu merci, mon message est passé même s’il y a eu un incident », se félicite l’avocat de l’ancien président de la Transition.

De fait, Me Pépé assimile l’attitude des avocats de Toumba à une stratégie. « Injurier et calomnier, tous ces propos étaient une stratégie de la défense de Toumba, pour énerver mon client. C’est ce que j’ai voulu faire comprendre au tribunal, mais si le président me laissait aller au bout de mes idées lui-même serait édifié davantage parce qu’on est là pour la manifestation de la vérité », déclare-t-il au micro de nos confrères.

Aminata Camara

Articles Similaires

Cameroun : Martinez Zogo, révélateur d’un régime à bout de souffle

LEDJELY.COM

Séismes en Turquie/Syrie : Qu’en est-il des ressortissants guinéens ?

LEDJELY.COM

CRIEF : Paul Moussa Diawara rejette les accusations de détournement

LEDJELY.COM

Le représentant pays de l’UNICEF en tournée à Labé

LEDJELY.COM

Kankan : un bâtiment et son contenu consumés dans le quartier Bordo

LEDJELY.COM

EMA 2023 : liste des présélectionnés dans les catégories « Entreprise publique de l’année » et « Chef d’entreprise de l’année »

LEDJELY.COM
Chargement....