Ledjely.com
Accueil » Lutte contre le VIH/SIDA : le CNLS et Plan Guinée organisent une campagne de sensibilisation dans le milieu sportif à Conakry
ActualitésPublireportage

Lutte contre le VIH/SIDA : le CNLS et Plan Guinée organisent une campagne de sensibilisation dans le milieu sportif à Conakry

Le Bureau de la coordination régionale du secrétariat exécutif du Comité national de lutte contre le sida de Conakry, avec l’appui financier de Plan International Guinée, a procédé, ce vendredi 3 mars 2023, au lancement d’une campagne de sensibilisation et prévention des IST/VIH/SIDA dans le monde du sport. Organisée au stade du 28 septembre, la cérémonie de lancement a mobilisé plusieurs acteurs venant de différentes structures. Et l’objectif de la campagne est d’informer, sensibiliser mais surtout mobiliser autour de cette maladie qui, malgré les progrès de la médecine, demeure encore activement transmissible.                       

D’après Dr M’bambé Sacko, les maladies sexuellement transmissibles en général et particulièrement le VIH constituent un risque majeur de l’environnement sportif. Un risque de nature, selon la coordinatrice du bureau de la coordination régionale du secrétariat exécutif du CNLS de Conakry, à compromettre la santé, c’est-à-dire le minimum attendu de la pratique du sport. « Il est donc urgent et important pour nous partenaires et acteurs de lutte contre le SIDA, de mener des interventions en faveur de cette catégorie de couche socioprofessionnelle au sein de laquelle la réduction du taux de transmission du VIH aurait un impact considérable sur le taux de transmission au sein de la population générale », suggère-t-elle alors. Et pour donner l’exemple, son bureau, dit-elle, avec « l’appui financier de Plan International Guinée, organise la présente rencontre pour sensibiliser les jeunes en milieu sportif et attirer l’attention des autorités sur le fait que malgré l’émergence d’autres pandémie, le VIH est et reste toujours une véritable menace. »

De fait, selon les données de l’ESCOMB 2015, la tendance est à la précocité des rapports sexuels surtout les jeunes. Or, il ressort des enquêtes que seulement 3,4% d’entre eux utiliseraient un préservatif lors de ce premier rapport. Par ailleurs, la prévalence des IST était estimée 23,79% chez les jeunes de 15 à 24 ans.

Dr. Amadou Bella Diallo, spécialiste TB à Plan International Guinée, quant à lui, donne les raisons qui ont poussé son institution à financer cette campagne de sensibilisation. Selon lui, cela procède du fait que sur la base des statistiques, le constat est établi que « les couches féminine et juvénile sont les plus exposées et vulnérables face aux IST/VIH/SIDA ». Il se trouve en outre que le « milieu sportif regorge en grande partie de la jeunesse qui est insuffisamment informée sur les modes de prévention des IST/VIH/SIDA et donc exposée. »

es jeunes pratiquant le sport sont des vecteurs par excellence de la transmission de la maladie dans la mesure où, du fait de leur célébrité, ils sont convoités. Ensuite, l’autre facteur se rattachant à eux, selon Dr. Amadou Bella Diallo, résulte de leur grande mobilité dans le cadre des nombreuses compétitions auxquelles ils sont conviés à travers le pays et dans le monde.  « Dans ce groupe cible, la gent féminine en milieu, vu sa dépendance financière, la faible alphabétisation chez la majorité et le manque d’information sur les IST/VIH/SIDA, demeure la plus vulnérable par rapport à ses collègues du sexe masculin », précise également le spécialiste.

Le Secrétaire exécutif du Comité national de lutte contre le SIDA, lui, estime qu’une telle initiative est à saluer et à encourager afin de briser la chaîne de transmission des IST/VIH/ SIDA dans le pays. « En Guinée, le taux de prévalence est estimé à 1,5%. C’est pourquoi nous devons mettre tout en œuvre pour inverser la tendance, pour que nous puissions vivre une Guinée sans SIDA. Cette couche juvénile doit être au centre de nos stratégies pour l’éradication du SIDA dans notre pays à l’horizon 2030 », exhorte Dr Abass Diakité.

La journée de sensibilisation a été clôturée par un critérium de natation à la piscine olympique de Taouyah.

Mariama Ciré Diallo

Articles Similaires

Tribune : Crise de moralité, cancer de la Guinée 

LEDJELY.COM

Naby Keïta : la sanction tombe !

LEDJELY.COM

Humanitaire : Unicef accompagne un concert de Sékouba Bambino dédié aux indigents

LEDJELY.COM

Enseignement pré-universitaire : le ministère dévoile le calendrier des examens de fin d’année

LEDJELY.COM

Kankan : plus de cent téléphones portables saisis à la prison civile

LEDJELY.COM

MATAM : Badra Koné nommé président de la délégation spéciale

LEDJELY.COM
Chargement....