Ledjely.com
Accueil » Fonction publique : la période de pré-enrôlement prolongée
A la uneActualitésGuinée

Fonction publique : la période de pré-enrôlement prolongée

Face à la presse ce lundi 3 avril 2023, le secrétaire général du ministère du Travail et de la Fonction publique, Aboubacar Kourouma, a fait un bilan de l’opération du pré-enrôlement des agents de l’Etat. Une opération qui, dit-il, constitue le troisième volet du projet de fichier unique de Gestion Administrative et de la Solde (FUGAS) notamment la phase biométrique lancé le 13 mars dernier.

Selon le calendrier établi par le ministère, les agents de l’Etat avaient une période de 20 jours pour se pré-enrôler.   « Mais Il faut comprendre que ce processus de biométrie des agents de l’Etat se décompose en deux étapes, notamment le pré -enrôlement que nous appelons la phase d’activation des matricules. Ensuite, la phase de collecte des données biométriques des agents de l’Etat. Autrement, identifier les différents matricules et leurs propriétaires », explique le secrétaire général du ministère.

Et en ce qui concerne la première étape relative au pré-enrôlement, le bilan qu’en dresse Aboubacar Kourouma, s’établit comme suit : « Sur un total de 114,660 des agents de l’Etat y compris les fonctionnaires et les contractuels, nous avons enregistré au cours des 20 jours, 66.261 agents inscrits qui correspond au total de la population s’ayant enregistré sur la plateforme à la fin de l’opération du pré-enrôlement, soit environ 57,79% de l’effectif total sur 114.660. Parmi les 66.261 agents qui se sont inscrits sur la plate-forme de pré-enrôlement, nous avons eu 48.268 soit 72,85% de dossiers qui ont été soumis pour un traitement par les Directeurs de ressources humaines et 10 981 dossiers sont en cour de traitement chez les DRH. 30 155 dossiers ont été validés par les DRH ainsi 4968 dossiers ont été rejetés partiellement par les DRH et  qui sont en cours d’examen par les inspecteurs régionaux de l’administration publique et malheureusement 2164 dossiers ont été rejetés par l’inspection générale l’IGAP tout simplement parce que les dossiers n’étaient pas conformes ».

Sur la base de ce bilan, le ministère décide de prolonger la période de pré-enrôlement d’une semaine. « Le ministre du Travail et de la Fonction publique a pris l’initiative de prolonger le pré-enrôlement d’une semaine pour permettre à tous les agents de l’Etat de se faire enrôler. Nous allons rouvrir la plateforme de pré -enrôlement sur décision de M. le ministre pour finir le 10 avril à 00 heure. Donc, tous ceux qui n’ont pas pu se pré-enrôler, nous leurs donnons une seconde et dernière chance pour le faire car notre souhait est de voir l’ensemble des 114.660 agents publics se faire identifier et tout matricule qui ne sera pas activé sera considéré comme fictif », note le secrétaire général du ministère de la Fonction publique.

Aminata Camara 

Articles Similaires

Gabon : l’expérience de Dr Dansa Kourouma sollicitée pour l’élaboration de la nouvelle constitution

LEDJELY.COM

Kankan : plus de 12 000 candidats passent le bac

LEDJELY.COM

Matam : le général Amara Camara lance les premières épreuves du BAC

LEDJELY.COM

Baccalauréat : Bah Oury donne le coup d’envoi à Labé

LEDJELY.COM

Fermeture des média : le droit à l’information et au travail violé

LEDJELY.COM

Culture : l’artiste Mory Djely est mort à Paris à 56 ans

LEDJELY.COM
Chargement....