Ledjely.com
Accueil » Route Prince : le déploiement de l’armée dissuade les manifestants
A la uneActualitésGuinéePolitique

Route Prince : le déploiement de l’armée dissuade les manifestants

Les Forces vives de Guinée (FVG) appelaient à nouveau à une manifestation pacifique ce mardi 17 mai à Conakry et à l’intérieur du pays. Mais à la différence de la semaine dernière au cours de laquelle on avait enregistré des accrochages tout au long de la route le Prince, il n’en a rien été ce mercredi. L’armée ayant été réquisitionnée la veille, il n’y aucune mobilisation le long de cet axe réputé pour sa tendance à répondre aux appels à manifestation, depuis plus d’une vingtaine d’années. Ce 17 mai, ce sont les forces de l’ordre et l’armée qui ont régné en maîtres tout au long de cette route. Bien sûr, les activités économiques demeuraient paralysées. Mais la circulation quant à elle, est restée ininterrompue toute la journée. Quant aux citoyens, ils ont également pu vaquer à leur quotidien.

De la Cimenterie, en haute banlieue, jusqu’à Hamdallaye, c’était la même accalmie. Pas d’accrochages non plus entre forces de l’ordre et manifestants. L’impressionnant dispositif sécuritaire renforcé par le déploiement de l’armée dans ses différentes unités, a manifestement produit son effet dissuasif.

Par contre, les activités économiques ont connu une certaine paralysie dans plusieurs zones visitées. De nombreuses boutiques étaient fermées notamment aux alentours autour des grands carrefours : Cosa, Bambéto, Wanindara. Une paralysie à laquelle le marché de Sonfonia a cependant échappé.

Il faut dire que les autorités n’ont pas lésiné dans la mobilisation des forces de défense et de sécurité, avec armada d’équipements. Au niveau de Bambéto, notre reporter a remarqué des membres de l’unité d’élite des Forces spéciales. Dans le tas, on avait aussi des engins de guerre et des mitrailleuses. Notre reporter a compté pas moins de 20 pick-up avec à leur bord des hommes en tenue.

 Des véhicules de guerre dont des mitrailleuses sont postés un peu partout. Sur ce tronçon, nous comptons une vingtaine de pick-up des hommes en tenue.

El Mamadou Diari Baldé 

.

Articles Similaires

Ibrahima Tawel Camara : « Nous ignorions qu’on était retransmis par Guineematin »

LEDJELY.COM

Youssouf Konaté, sage de Kankan : « S’il y a entente entre Peuls et Malinkés, … »

LEDJELY.COM

Procès du 28 septembre : Me Jocamey Haba s’attaque au lien entre Dadis et les recrues de Kaléah

LEDJELY.COM

Lambanyi : le 4ème étage d’un immeuble parti en fumée

LEDJELY.COM

BEPC : des surveillants et candidats éliminés

LEDJELY.COM

Mois de l’enfant : Le Ministère de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables et ses partenaires lancent les plaidoyers communautaires sur le droit des enfants à l’éducation

LEDJELY.COM
Chargement....