Ledjely.com
Accueil » Libération de Foniké et Cie : ça été « difficile », mais Charles Wright ne regrette pas
A la uneGuinéeJusticePolitique

Libération de Foniké et Cie : ça été « difficile », mais Charles Wright ne regrette pas

Le ministre de la Justice fait son mea culpa. Cible de virulentes attaques notamment sur les réseaux sociaux depuis qu’il a ordonné la libération de Foniké Menguè, Ibrahima Diallo et Billo Bah, en dehors de toute procédure, Alphonse Charles Wright a été amené à aborder la question de front ce mercredi, en marge d’une conférence qu’il a animée à Conakry. A demi-mots, le ministre admet l’entorse qui a été faite à la procédure pour la circonstance. Mais il ne regrette rien. Et l’argument qu’il met en avant, c’est que ladite libération participait à la promotion de la paix.

Pour le ministre de la Justice, la posture n’était guère confortable. Dans la décision de libération du coordinateur national du FNDC et ses compagnons d’infortune, ce qui a prévalu à ses yeux, c’est qu’il ne fallait pas prendre le risque de dire non aux religieux. « J’ai appelé le procureur général. (Je lui ai dit) : ‘’Les religieux sont venus poser les doléances, il faut les écouter et prenez votre responsabilité, je ne veux pas voir la honte de ces gens’’. Il a signé l’ordre de remise en liberté. Il a dit : ‘’On ne peut pas faire honnir ces gens-là’’.

Et au moment même où il posait ces actes, il avait pleinement conscience que ceux-ci n’étaient pas conformes aux normes. Pour preuve, confesse-t-il : « Quand leur mise en liberté a été signée, ça été la décision la plus difficile pour moi depuis que je suis né. Ça été la décision la plus difficile pour moi dans ma vie ».

Mais il assume et se trouve même une raison d’en être fier : « Au nom de la paix, de la quiétude, ça été la meilleure décision que j’ai prise dans ma vie ».

Cette justification en dit long sur l’évolution qui s’est opéré chez le ministre qui, quelques mois plus tôt, ne jurait que par l’application rigoureuse et absolue de la loi.

Fodé Soumah

 

Articles Similaires

‘’Commandant de régiment’’ : Toumba et Marcel chargent Dadis

LEDJELY.COM

Lutte contre la corruption : Alseny Farinta se défend de faire dans un « acharnement »

LEDJELY.COM

Procès du 28 sept : les confrontations vont-elles tourner en faveur de Moussa Dadis Camara ?

LEDJELY.COM

Bundesliga : Naby Keita et le Werder vers le divorce

LEDJELY.COM

Escalade au Moyen-Orient : un allié de fait aux juntes en Afrique

LEDJELY.COM

Paradoxe CNRD : Un an de plus pour soi, zéro jour de plus pour les conseils communaux

LEDJELY.COM
Chargement....