Ledjely.com
Accueil » Gueckédou : c’est parti pour les ateliers de vulgarisation des résolutions du dialogue inter-guinéen
Actualités

Gueckédou : c’est parti pour les ateliers de vulgarisation des résolutions du dialogue inter-guinéen

Ce vendredi 15 décembre 2023, dans la préfecture de Gueckédou, les ateliers de vulgarisation du rapport du cadre inclusif inter-guinéen ont effectivement débuté. C’est la maison des jeunes qui a servi de cadre à la cérémonie de lancement, en présence des autorités.

Pour cette première journée, au total, 100 participants venus de l’administration publique, du conseil communal, des conseils de quartier et de districts, des partis politiques, des organisations de la société civile, du syndicat, des médias locaux et autres à prendre part à cet atelier de vulgarisation.

Au cours des échanges, les participants ont pris connaissance du contenu du rapport du processus du cadre de dialogue, des résolutions qui en sont sorties ainsi que de l’état de leur mise en œuvre, tels le recensement général de la population et de l’habitat, la nouvelle constitution, l’exercice des libertés publiques et l’exercice des partis politiques.

Ensuite, les participants ont fait part de leurs préoccupations notamment en rapport avec le découpage administratif, le mariage précoce, les candidatures indépendantes, les cas de viol, le retard accusé, selon eux, dans le processus devant déboucher sur l’organisation des élections. D’autres ont aussi soulevé la problématique de la place de la presse dans ces résolutions.

Des participants ont soulevé des inquiétudes relatives au lien éventuel entre le RGPH et la tenue des élections. Des inquiétudes que le chef de la délégation dépêchée à Guéckedou a dissipées, en assurant ceci : « le Recensement général de la population n’empêchera en aucun cas la tenue des élections… C’est au niveau de l’état civil que nous allons tirer les futurs électeurs »

Au terme des échanges, les participants ont soumis les propositions suivantes :

  • Voter une loi organique sur le statut de la première dame et le premier ministre de la République ;
  • Limiter l’âge des candidats à la présidentielle entre 35 et 75 ans ;
  • Veiller à ce que les lois adoptées tiennent compte des réalités socio-politiques du pays ;
  • Ne pas coupler le recensement général au recensement administratif ;
  • Procéder au recensement dans un délai de 6 mois :  de janvier à juin ;
  • Installer un comité chargé des élections locales, législatives et présidentielles périodiquement ;
  • Installer des commissions foraines dans toutes les localités pour délivrer les extraits d’acte de naissance ;
  • Mettre sur pied des comités de suivi de la gratuité de la délivrance des actes de l’état civil

Pour sa part, Cécé Loua a assuré : « Nous faisons tout cela pour faciliter un retour à l’ordre constitutionnel sans heurt ». « Que chacun de nous apporte sa contribution pour une transition réussie et apaisée. Nous comptons entièrement sur vous pour vulgariser les notions apprises au cours de cette rencontre », a exhorté de son côté, le secrétaire général de la préfecture de Guéckedou, représentant le préfet.

Outre la commune urbaine, il est prévu que des ateliers soient organisés également dans les sous-préfecture de Guelo N’faly et Koundoun.

Fodé Soumah depuis Guéckédou, pour ledjely.com

Articles Similaires

Dissolution du gouvernement : « On a toujours dénoncé l’incompétence de ces ministres »

LEDJELY.COM

Condamnation de Pendessa : le SPPG invite la presse à se joindre à la grève du mouvement syndical

LEDJELY.COM

Attention, c’est une arnaque qui se cache derrière cette publication !

LEDJELY.COM

Kankan : le coordinateur régional de la MAOG tance Alphonse Charles Wright

LEDJELY.COM

FEEM 2024 : les organisateurs sacrent 15 acteurs de l’économie guinéenne

LEDJELY.COM

L’UNICEF déplore le décès d’un enfant lors d’un rassemblement public à Conakry

LEDJELY.COM
Chargement....