Ledjely.com
Accueil » COOPÉRATION : la Guinée et l’Unicef mettent les efforts en commun pour lutter contre la malnutrition
ActualitésGuinéeSociété

COOPÉRATION : la Guinée et l’Unicef mettent les efforts en commun pour lutter contre la malnutrition

Pour lutter contre la malnutrition en Guinée, le gouvernement guinéen en collaboration avec l’UNICEF a procédé ce mercredi 30 juin 2021 à la mise en place du comité multisectoriel pour la lutte contre la malnutrition en Guinée. Regroupant plusieurs ministères dont celui de la Santé, le comité sera présidé par le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana. La cérémonie de mise en place qui a eu lieu en présence du chef du gouvernement Kassory Fofana a connu également la présence de Pierre NGom, représentant pays de l’UNICEF en Guinée et du ministre de la Santé, le général Rémy Lamah, entre autres.

Cette collaboration entre l’agence onusienne et l’Etat guinéen va permettre de mettre en place une politique efficace à travers le programme SUN (Scaling Up Nutrition) pour atteindre les résultats escomptés, à travers un plaidoyer solide nécessaire pour positionner la nutrition comme une priorité nationale clé dans le but de réduire significativement et de manière rentable les taux de mortalité des moins de cinq ans en Guinée et d’améliorer le développement cognitif des enfants.

Selon des études réalisées entre 2016 et 2018, la situation nutritionnelle reste toujours précaire, confie le général Rémy Lamah. « Plus de 330 000 enfants guinéens de moins de cinq ans souffrent de la malnutrition aiguë dont 82 000 sous la forme sévère et ces enfants ont plus de risque de mourir avant leurs cinquième anniversaire ». Et de préciser que plus 700 000 autres enfants de moins de cinq ans sont touchés par la malnutrition chronique.

La malnutrition en Guinée qui s’explique par la mauvaise qualité de l’alimentation et des maladies fréquentes a pour conséquence, une baisse du potentiel des enfants avec des répercussions sur les résultats scolaires et le développement du cerveau.

Pour terminer, le général Rémy Lamah promet que son département restera engager à travers une politique ‘‘forte’’ pour une meilleure nutrition en Guinée.

Dans son discours, le représentant de l’agence Onusienne (UNICEF) en Guinée Pierre NGom, a laissé entendre que les causes de la malnutrition sont diverses « la malnutrition est causée par les mauvaises pratiques alimentaires, le manque d’hygiène et l’assainissement, le manque d’accès aux services sociaux de bases »

Par ailleurs, Pierre NGom reste convaincu que le pari contre la malnutrition peut être gagné « la malnutrition peut être prévenue et permettra ainsi un développement cognitif et physique chez les enfants. Cela doit également commencer d’un allaitement au maternel exclusif car, si cela n’est pas bien fait, l’enfant peut en souffrir » dit-il.

Pour clore la cérémonie, le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana, à travers son gouvernement promet de réduire de 50% la malnutrition sous toutes ses formes en Guinée d’ici 2025.

Ibrahima Kindi Barry

Articles Similaires

Bundesliga : Naby Keita et le Werder vers le divorce

LEDJELY.COM

Escalade au Moyen-Orient : un allié de fait aux juntes en Afrique

LEDJELY.COM

Paradoxe CNRD : Un an de plus pour soi, zéro jour de plus pour les conseils communaux

LEDJELY.COM

Kankan : les bandits s’en prennent à un nouveau kiosque de transfert d’argent

LEDJELY.COM

Administration du territoire : Kissidougou accueille son 5ème préfet sous le CNRD

LEDJELY.COM

La Zakat : quel en est le bondement, à combien de kilos équivaut-elle et à qui la donner ?

LEDJELY.COM
Chargement....