Ledjely.com
Accueil » MAMOU : une sage-femme condamnée après avoir chassé de l’hôpital régional une femme enceinte
Actualités Faits-divers Justice Moyenne-Guinée

MAMOU : une sage-femme condamnée après avoir chassé de l’hôpital régional une femme enceinte

Au cours de l’audience correctionnelle de ce mardi 16 novembre 2021 au tribunal de première instance de Mamou, Rahilou Traoré, sage-femme poursuivie pour atteinte à la santé de la reproduction punie par l’article 892 du code pénal a comparu au tribunal de Mamou.

Le jugement a eu lieu en présence d’Aïssatou Diallo, partie civile, ménagère, domiciliée au quartier Hamdalaye dans la commune urbaine de Mamou.

Depuis le 09 novembre dernier, la sage-femme a nié en bloc les accusations qui sont portées à son encontre et a par ailleurs sollicité l’appui des collègues de services pour témoigner en faveur.

Madame Aïssatou Diallo, la victime des actes de la sage-femme Rahilou Traoré, a indiqué qu’elle a été sciemment menacée et sortie de l’hôpital régional de Mamou. « La sage-femme m’a dit que je suis une pourriture, un objet, un insecte. Que si je ne sortais pas elle allait appeler la sécurité. Elle m’a fait sortir dehors d’où j’ai accouché sur le sol caillouteux. Peu après, certains membres de ma famille sont venus me prendre pour m’envoyer à la maison avec tous les risques. J’ai risqué ma vie en accouchant dehors. Actuellement mon bébé de sexe féminin a deux (2) mois », a expliqué madame Aïssatou Diallo femme enceinte au moment des faits.

Dans ses réquisitions, le Ministère public a demandé au président du tribunal de condamner Rahilou Traoré à 18 mois de prison dont 9 mois assorti de sursis.

Le tribunal a pour sa part condamné dame Rahilou Traoré à six (6) de prison ferme et 12 mois assorti de sursis.

À rappeler que l’acte s’est produit dans la nuit du 19 au 20 septembre 2021 et que Dame Aïssatou Diallo âgée de 35 ans qui est était enceinte au moment des faits avait été chassée de l’hôpital régional de Mamou et elle était venue accoucher derrière la cour au bord de la route.

Avec AGP

Articles Similaires

DECRET : plusieurs cadres limogés pour des faits présumés de corruption

LEDJELY.COM

AFRIQUE DE L’OUEST : à qui le tour ?

LEDJELY.COM

COMPOSITION DU CNT : « Le RPG se retrouve avec 3 ou 4 représentants », s’insurge Bogola Haba

LEDJELY.COM

A Kankan, un candidat recalé dénonce des magouilles dans la composition du CNT

LEDJELY.COM

URGENT : l’armée annonce avoir pris le pouvoir (déclaration)

LEDJELY.COM

CNT : l’ANAD de Cellou Dalein dénonce une « injustice » et une « discrimination »

LEDJELY.COM
Chargement....