Ledjely.com
Accueil » L’enregistrement des établissements d’hébergement et de loisirs « est déjà fait », selon N’valy Sacko
A la uneActualitésGuinée

L’enregistrement des établissements d’hébergement et de loisirs “est déjà fait”, selon N’valy Sacko

Mardi soir, le ministère de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat a, dans un communiqué, invité les tenanciers des hôtels, motels, appartements meublés et pensions implantés dans la capitale, Conakry, et ses environs à se faire identifier/enregistrer auprès de la Direction nationale du Tourisme et de l’Hôtellerie, sise dans l’enceinte du département à Boulbinet, dans la commune de Kaloum.

Si l’action est louable, pour le président des tenanciers de bars et motels de Guinée que nous avons joint au téléphone, c’est un travail déjà effectué par sa structure. “C’est déjà bien mais ce que moi je peux souligner, c’est un travail déjà fait par notre association. Presque la quasi totalité des bars, restaurants, night clubs en Guinée sont enregistrés donc ils ne peuvent vraiment que se référer mais si tel n’est pas le cas, si on est pas invité à toutes ces prises de décision, chacun ira s’enregistrer comme il le veut et on va voir ce que ça va donner comme suite. Moi j’ai déjà souligné que par rapport à ça, c’est déjà fait. Chaque fois, il y’a des structures naissantes donc ils ne peuvent qu’amender pour voir comment ils peuvent harmoniser, réactualiser la liste que nous avons. Moi je pense encore que ça c’est plus facilitant que quand on invite tout le monde mais ça revient à la même chose“, a-t-il laissé entendre.

Il faut noter qu’il est demandé aux exploitants de se munir des documents ci-après : une copie du permis technique d’exploitation pour les établissements existants, une copie du certificat d’immatriculation au registre du commerce et du crédit immobilier, une copie de la pièce d’identité du gérant ou de l’exploitant, deux photos d’identité, une copie du titre de propriété ou du contrat de bail commercial validé un an au moins.

La date limite de l’enregistrement étant fixée au 14 janvier 2022, ce délai passé, tout établissement non identifié sera fermé et le promoteur poursuivi conformément à la loi.

Elisabeth Zézé Guilavogui

Articles Similaires

25 août : il y a 66 ans…le face-à-face décisif Sékou Touré-Charles de Gaulle

LEDJELY.COM

Ministère de la Culture : le général Doumbouya nomme des collaborateurs de Moussa Moïse Sylla

LEDJELY.COM

Armée : le chef d’Etat-major général des armées annonce la création d’un nouveau bataillon

LEDJELY.COM

Guinée : la gestion des manifestations pacifiques au centre d’une formation à Conakry

LEDJELY.COM

Mandiana : un camion dérape et fait un mort et plusieurs blessés

LEDJELY.COM

Baccalauréat 2024 : le taux de réussite en recul

LEDJELY.COM
Chargement....