Ledjely.com
Accueil » CTepi de Gbessia : plus de trois mois sans salaire pour le personnel de prise en charge
A la uneActualitésSantéSociété

CTepi de Gbessia : plus de trois mois sans salaire pour le personnel de prise en charge

Ils sont sans salaires depuis plus de trois mois. Eux, ce sont les travailleurs du Centre de traitement des épidémies (CTepi) de Gbessia, le principal centre de prise en charge des malades de la pandémie de COVID-19 de Conakry. Ces travailleurs qui n’en peuvent plus ont saisi le directeur du centre ce jeudi 07 avril pour explication.

Ils sont au total près de 300 travailleurs à vivre sans salaire depuis près de quatre mois. Les représentants de ces travailleurs réunis en collectif ont tenu à exprimer leur ras-le-bol face à cette situation qui perdure. « On est là pour réclamer notre prime. Depuis trois mois (de janvier à avril) on est pas payés. Donc, on est là pour réclamer notre droit. On a été tellement patient. On a rencontré le DG plus de deux fois, on a été informé que le dossier se trouve au niveau des finances avec des inspecteurs financiers mais on a appris que les autres les autres (CTepi de Nongo et Kenien, ndlr) ont été payés. On ne sait pas pourquoi nous à Gbessia jusqu’à présent on n’est pas payés (…) On est là pour que l’administrateur nous dise la vérité, lui, il ne va nulle part… », a déclaré à la presse Dr Moussa Condé porte-parole du personnel de prise en charge.

En réponse aux travailleurs mécontents, l’administrateur du centre de prise en charge des malades de COVID-19 de Gbessia souligne qu’ « il y avait des dossiers au niveau de l’inspection générale des finances qui devaient être clos afin que tout le monde soit en possession qu’il n’y ait pas d’omission. Donc j’ai pris langue avec les autorités pour essayer de mieux comprendre la situation, ils m’ont expliqué le pourquoi de tout ce retard là. Pas plus tard qu’hier j’ai pris langue avec l’autorité qui m’a vraiment rassurer que les procédures sont en bonnes voies, tous les dossiers ont été ficelés au niveau de l’ANSS et que les dossiers sont transportés au niveau de l’inspection qui, dans un bref délai, selon ce qui m’a été dit, les dossiers seront clos à leur niveau et ils feront appelle pour qu’on soit en possession de l’argent », explique Dr Mohamed Condé administrateur du centre de Gbessia. Il demande, par ailleurs, aux travailleurs qui ne sont pas payer « de garder patience, de se calmer ».

Même s’ils ne sont pas rentrer en possession de leurs salaires ces agents continuent le service. Mais ils promettent d’aller plus loin dans leur combat jusqu’à satisfaction de leur revendication.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

AN 1 DU CNT : le président de l’Assemblée législative du Burkina Faso répond à l’invitation de la Guinée

LEDJELY.COM

Justice : hommage à l’ancien ministre Me Bassirou Barry

LEDJELY.COM

Matoto : Mamadouba Tos et Morissanda Kouyaté participent à la journée de l’assainissement

LEDJELY.COM

Kindia : le colonel Doumbouya s’invite à l’assainissement de la ville

LEDJELY.COM

Culture : vers la construction d’une école de danse en Guinée

LEDJELY.COM

Circulation routière : le CNRD déclare la guerre aux encombrants physiques

LEDJELY.COM
Chargement....