Ledjely.com
Accueil » Le CNRD compte remplacer vos voix par ses baïonnettes ! (Tribune)
Actualités Guinée Tribune

Le CNRD compte remplacer vos voix par ses baïonnettes ! (Tribune)

Citoyenne, citoyen, peuple martyr de Guinée,

Nous sommes face à notre responsabilité, celle de sauvegarder les acquis démocratiques que nous avons perpétuellement défendus depuis le 03 avril 2019, avec le lancement du Front National Pour la Défense de la Constitution (FNDC).

Citoyenne, Citoyen, Peuple combattant de Guinée, soyez fiers des valeurs que vous avez défendues et que vous devez sauvegarder dans la constance et la dignité qui sous-tendent notre engagement pour la démocratie et l’Etat de droit dans notre pays.

Peuple de Guinée, le FNDC, votre FNDC continue la lutte pour une Guinée démocratique et vertueuse. Une Guinée ou le choix des dirigeants revient exclusivement aux citoyennes et citoyens ayant l’âge du vote.

Peuple de Guinée, la récente histoire de notre pays montre clairement que votre lutte a été celle d’être dans un pays démocratique, juste et équitable.

Depuis le 05 septembre 2021, une unité de l’armée, les ‘’Forces Spéciales ‘’ à sa tête le colonel Mamady Doumbouya a pris le pouvoir, après l’arrestation du dictateur Alpha Condé.

Vous, comme le FNDC, nous avons pris acte de ce coup d’Etat militaire qui venait de mettre fin au coup d’Etat constitutionnel perpétré par Alpha CONDÉ le 22 mars 2020 ;

Cette irruption de l’armée, après l’appel du peuple à sauver la démocratie a suscité un grand espoir quant au retour à l’ordre constitutionnel. Un espoir qui était conditionné par la volonté inébranlable du FNDC de voir une démocratie participative, consensuelle et inclusive dans notre pays.

Le discours de prise du pouvoir du chef de la junte était évidemment pour nous un engagement d’un soldat vis-à-vis du peuple.

Plus loin avec le soutien des citoyennes et citoyens prodémocratie, le CNRD a été applaudi dans le sacré espoir qu’il facilite le retour à l’ordre constitutionnel avec l’organisation des élections libres, transparentes et crédibles.

Citoyenne, citoyen

La sérénité par laquelle le peuple de Guinée a accepté la prise du pouvoir par cette unité de l’armée était loin d’être un blanc saint, mais plutôt sa volonté manifeste de juger un soldat par ses engagements.

A l’aune de cet exercice du pouvoir une charte de la transition a été publiée par le CNRD. Quoi que solitaire, le peuple s’est montré indulgent et accepte bien que la promulgation soit unilatérale.

Citoyenne, citoyen,

Je ne vous l’apprends pas, mais l’évidence vous le rappelle. Le colonel Mamady Doumbouya a juré de respecter et faire respecter scrupuleusement ladite charte de la transition.

Citoyenne, citoyen

Le CNRD, considéré comme organe suprême de la transition qui serait composé par des “ÉLÉMENTS” des forces de défense et de sécurité n’est pas encore connu. La liste nominative des membres reste un mystère.

Ce mystère nous amène à croire évidemment aujourd’hui que nous sommes dirigés par une nébuleuse. Une nébuleuse qui par les actes posés en son nom est en contradiction avec la charte de la transition.

Citoyen, Citoyenne

Vos droits consacrés dans l’article 8 alinéa 2 de la charte de la transition sont violés par la nébuleuse. Et cela en toute impunité. Votre lutte veut être confisquée par la junte militaire. Et cela en toute anarchie.

Chers défenseurs de la liberté et de la justice

Le CNRD, veut se substituer à vous en toute anarchie en violation de l’article 77, pour s’offrir un mandat qui ne vient pas de vous.

En fixant en toute impunité et de façon unilatérale une durée de 36 mois en complicité avec son Conseil National de la Transition (CNT), la nébuleuse compte remplacer vos voix par leurs baïonnettes.

Citoyenne, citoyen, votre lutte est en train d’être dévoyée par des personnes qui n’arrivent toujours pas à s’identifier et qui en toute impunité pense vous faire peur par des menaces peut être même par la répression.

Chers compatriotes,

Aujourd’hui plus qu’hier, le FNDC reste et demeure votre rempart pour faire face à cette dérive qui s’annonce. Cette confiscation du pouvoir par un groupe d’individus en violation des processus démocratique demeure la raison de notre lutte citoyenne pacifique.

Aujourd’hui, plus qu’hier, la coordination nationale du FDNC compte sur vous pour la poursuite de la lutte citoyenne et pacifique pour que la Guinée soit un pays démocratique.

Ce jeudi 28 juillet 2022, sera marqué dans les annales de la lutte démocratique de notre pays.

Ce jour, nous demandons solennellement aux dirigeants de la transition :

  • L’ouverture d’un cadre de dialogue entre le CNRD, les acteurs politiques et la société civile, conformément à l’article 77 de la charte de la transition, avec la facilitation de la CEDEAO ;
  • La fixation d’un délai raisonnable et consensuel de la transition au lieu des 36 mois imposés par le CNRD et qui ne reposent sur aucune base objective ;
  • La publication de la liste nominative des membres du CNRD et la déclaration des biens des autorités de la transition ;
  • Le respect des droits de l’homme et les libertés individuelles et collectives ;
  • L’ouverture du procès des crimes de sang.

Chers défenseurs de la liberté et de la justice ;

La coordination nationale du FNDC, conformément aux dispositions législatives continuent à faire face à sa responsabilité, les lettres d’informations ont été déposés au niveau des communes concernés par l’itinéraire de la marche citoyenne pacifique pour le retour à l’ordre constitutionnel normal dans notre pays.

Aujourd’hui, comme hier, nous lutterons pour nos droits. Vos droits sont évidemment menacés. Nous lançons un appel solennel au président de la transition, de se rappeler de son discours de prise du pouvoir du 05 septembre 2021. Il faut qu’il réécoute pour revenir aux fondamentaux d’une transition.

Citoyenne, citoyen,

Ce jeudi 28 juillet 2022, n’est pas qu’une marche de santé. C’est une marche historique pour la survie de notre démocratie, c’est une nécessité vitale pour nos droits et libertés menacés. Mais surtout un appel à un retour à l’ordre constitutionnel normal dans notre pays. Ainsi, nous décidons ensemble par cet acte de donner le pouvoir au peuple, pour que lui seul soit celui qui choisit ses dirigeants.

Vive la Guinée libre et démocratique,

Vive la liberté

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons !

Abdoulaye Oumou Sow, responsable communication du FNDC

Articles Similaires

PLÉNIÈRE : deux accords ratifiés par le CNT

LEDJELY.COM

La BIG finance la production de 3 000 smartphones de la marque Kunfabo

LEDJELY.COM

Mory Condé assure ne pas vouloir « taire toutes les voix discordantes »

LEDJELY.COM

GUINEE : de nouvelles atteintes aux libertés d’expression et d’association

LEDJELY.COM

OFFICE NATIONAL DU TOURISME : Laye junior Condé dans le viseur de la CRIEF

LEDJELY.COM

LUTTE CONTRE LE TRAFIC DE DROGUE : près de 3 tonnes de cocaïne et 4 tonnes de cannabis incinérées

LEDJELY.COM
Chargement....