Ledjely.com
Accueil » Passeports, situation des Guinéens au Soudan : Morissanda s’explique
A la uneActualitésAfriqueDiplomatieGuinéeMonde

Passeports, situation des Guinéens au Soudan : Morissanda s’explique

Face aux conseillers nationaux, ce mercredi 26 avril 2023, le ministre guinéen des Affaires étrangères a abordé plusieurs sujets se rapportant à son département. C’est le cas de l’épineuse question des passeports dont l’obtention est particulièrement difficile pour nos compatriotes vivant à l’étranger. Actualité oblige, Dr. Morissanda Kouyaté a également dû répondre relative aux Guinéens pris au piège des affrontements qui ont lieu à Khartoum, dans la capitale soudanaise.

Interpellé sur les difficultés auxquelles les Guinéens de la diaspora en particulier sont confrontés pour l’obtention des passeports, le ministre des Affaires étrangères et des Guinéens établis à l’étranger a répondu que le problème est en passe d’être résolu. « Depuis l’arrivée du CNRD aux affaires, il y a eu de nombreux progrès. Nous avons réussi à livrer 25 000 passeports à nos compatriotes et nous avons décidé de rapprocher le service de nos compatriotes le plus près possible. C’est pourquoi, les passeports sont confectionnés dans plusieurs représentations diplomatiques de notre pays. Ce qui ne se fait pas sans problème », a indiqué le ministre.

Dr. Morissanda Kouyaté en profite néanmoins pour appeler les Guinéens désireux d’acquérir les passeports au sens de responsabilité. En effet, dit-il, « il y en a qui, pour une raison ou pour une autre, essaient de fournir à la fois plusieurs données différentes ». Or, selon le ministre, cette situation amène souvent les services de sécurité à rejeter certains documents qui créent le doute dans un climat d’insécurité très préoccupant.

A date, a soutenu Morissanda Kouyaté, 2. 500 passeports se trouvent dans cette situation.

À cette difficulté, s’ajoute également le coût des passeports jugé très élevé par les citoyens. Morissanda Kouyaté rassure : « Nous allons revoir cela. Beaucoup d’efforts ont été faits pour permettre à nos compatriotes d’avoir le passeport sans tracasseries ».

Indépendamment de cette question touchant au passeport, de nombreux compatriotes demeurent en proie à des difficultés dans leurs pays d’accueil. C’est le cas notamment aujourd’hui de ceux qui sont au Niger, au Mozambique mais surtout au Soudan avec les affrontements entre l’armée régulière et les FSR qui ont lieu à Khartoum, la capitale. Dr. Morissanda admet dans ces pays, des Guinéens ont émis le souhait du rapatriement. « Le Président de la transition nous a instruits de faire revenir tous nos compatriotes en difficulté. Quand vous voyez ces jeunes qui reviennent, ce sont des gens intelligents, valides et jeunes. On ne doit pas dire non, ça coûte cher », soutient le ministre. S’agissant particulièrement des Guinéens vivant au Soudan, le ministre des Affaires étrangères et des Guinéens établis à l’étranger annonce que « les bus transportant les Guinéens au nombre de 85, sont en route pour l’Egypte ».

Siby N’famoussa

Articles Similaires

Dissolution du gouvernement : « On a toujours dénoncé l’incompétence de ces ministres »

LEDJELY.COM

Condamnation de Pendessa : le SPPG invite la presse à se joindre à la grève du mouvement syndical

LEDJELY.COM

Attention, c’est une arnaque qui se cache derrière cette publication !

LEDJELY.COM

Kankan : le coordinateur régional de la MAOG tance Alphonse Charles Wright

LEDJELY.COM

L’UNICEF déplore le décès d’un enfant lors d’un rassemblement public à Conakry

LEDJELY.COM

Guinée : le syndicat du secteur bancaire appelle ses adhérents à se joindre à la grève

LEDJELY.COM
Chargement....