Ledjely.com
Accueil » Kouroussa : les assistants communautaires de l’ANIES se préparent au transfert monétaire en faveur des ménages vulnérables
Actualités

Kouroussa : les assistants communautaires de l’ANIES se préparent au transfert monétaire en faveur des ménages vulnérables

L’État guinéen à travers le ministère secrétariat général à la présidence de la République, poursuit son combat contre la pauvreté en république de Guinée. Grâce à un appui financier et technique de la Banque mondiale, l’Agence nationale d’inclusion économique et sociale (ANIES) met en œuvre le projet d’urgence et d’appui au programme NAFA dans neufs localités du pays. A Kouroussa, ce sont 13 864 ménages répartis entre 58 districts qui seront touchés durant la mise en œuvre des activités de l’Agence. Ce jeudi, 15 février, les assistants communautaires étaient en formation avant le processus de distribution des téléphones aux ménages bénéficiaires du projet.

Ce sont vingt-cinq assistants communautaires qui viennent de bénéficier de cette session de renforcement de capacités. Ils seront déployés dans les douze communes rurales et la commune urbaine de la préfecture de Kouroussa afin d’être plus proches des bénéficiaires identifiés suite à une enquête préalablement menée. Alpha Kabinet Kaba, responsable d’accompagnement communautaire de la préfecture de Kouroussa décline l’objectif du travail : « Nous avons formé les assistants communautaires sur l’utilisation de l’application Kobo-Collect, le processus de distribution de téléphones aux ménages. Vous savez que Kouroussa est une zone de pauvreté d’après une enquête de l’institut national de la statistique. Nos assistants seront auprès des bénéficiaires afin de leur expliquer et de les inviter à prendre soin des téléphones et sims qui seront mis à leur disposition. Car, sans ces téléphones, ils ne pourraient accéder aux allocations. Pour la première composition du projet, on va donner 250.000 gnf par mois à chaque bénéficiaire et cela pendant six mois. Ce montant ne va certes pas mettre fin à la pauvreté d’un seul coup mais ça va permettre de résoudre beaucoup de problèmes. Après cette composante, les bénéficiaires les plus résilients feront objet d’accompagnement dans les autres phases du projet ».

A Kouroussa, la pauvreté est visible et se lit sur plusieurs visages. Au quartier Doula par exemple, Nanfadima Camara, veuve et mère de neufs enfants se bat tant bien que mal pour subvenir aux besoins de ses enfants. C’est avec beaucoup d’espoir qu’elle accueille l’idée du projet de l’ANIES. « Je souffre beaucoup depuis la mort de mon époux. Je passe tout mon temps dans les mines artisanales mais je ne gagne que 40.000 à 80.000 francs guinéens par mois. Cela ne me permet même pas de subvenir aux besoins de mes enfants. Aucun d’entre eux n’est scolarisé. J’ai été identifié depuis longtemps et je suis très heureuse d’être parmi les bénéficiaires. Je sens que nous ne sommes pas oubliés par nos dirigeants », confie-t-elle, pleine de reconnaissance.

Comme partout dans le pays, le projet est salué à sa juste valeur par les autorités locales. Le colonel Idrissa Camara, préfet de Kouroussa était au premier rang lors de la cérémonie d’ouverture de la formation. Il a invité les assistants communautaires à être au service et à l’écoute des bénéficiaires : « Nous connaissons aujourd’hui le souci du président de la république, le général Mamadi Doumbouya en cette phase de refondation de l’État. Il veut que tous les Guinéens soient au même niveau de vie. Nous parlons d’indigents, ceux qui n’ont pas de moyens et qu’il faut secourir. Il faut suivre les instructions, soyez bénévoles et sacrifiez-vous pour la cause des bénéficiaires. Faites tout pour que les ayants droits entrent en possession de leurs dus. Nous serons là pour vous accompagner », promet le préfet de Kouroussa.

Rappelons que ce projet va durer cinq ans et devra toucher un total de 46.679 ménages dans 192 districts du pays.

Michel Yaradouno, depuis Kouroussa pour ledjely.com

Articles Similaires

Concert Audace : un événement musical incontournable à ne pas manquer !

LEDJELY.COM

Aminata Conté vs Charles Wright : la journaliste et le médecin obtiennent la mise en liberté

LEDJELY.COM

Maintien de “Bill Gates” en prison : “c’est un acharnement”, proteste son avocat

LEDJELY.COM

Musèlement de la presse : les acteurs vont demander une rencontre avec le général Doumbouya

LEDJELY.COM

Remy Lamah/SOGUIMAP : l’affaire renvoyée à l’audience du 16 mai

LEDJELY.COM

CRIEF : les 10 vendeurs de médicaments s’en sortent plutôt bien

LEDJELY.COM
Chargement....