Ledjely.com

Accueil » RATOMA : délégués et élèves se réjouissent du déroulement de la première journée du baccalauréat 2021
Actualités Education

RATOMA : délégués et élèves se réjouissent du déroulement de la première journée du baccalauréat 2021

Les épreuves du baccalauréat unique session 2021 ont été lancées ce jeudi 22 juillet 2021 sur toute l’étendue du territoire guinéen. Cette année, d’importantes dispositions sont prises dans les centres d’examen pour éviter la fraude qui a caractérisé les épreuves des années précédentes.

Dans chaque centre, comme annoncé par le ministre de l’Éducation et l’Alphabétisation, il y a deux délégués et des contrôleurs dotés des détecteurs de métaux pour éviter l’introduction des téléphones portables dans les salles d’examen. Au sortir de la première journée d’épreuves, ces dispositions semblent porter leurs fruits, selon certains responsables de centre d’examen rencontrés par Ledjely.com.

Au centre d’examen de Lambanyi 2, dans la commune de Ratoma, Emmanuel Traoré, l’un des délégués du centre se dit très satisfait du déroulement de cette première journée. « C’est ma première fois de voir un tel examen, chez-nous », assure-t-il.

Même s’il déplore avoir enregistré 38 absents, le responsable du centre se félicite qu’acun téléphone ne soit retrouvé avec les candidats. « Dès que les gens ont vu le détecteur des métaux, ils ont compris que ce n’est plus comme avant. On dirait qu’ils commencent à prendre conscience. Ce matin, on pouvait même lire sur les visages des candidats qu’ils étaient prêts à abandonner les vieilles habitudes de tricherie », assure le délégué qui estime que les sujets étaient abordables. « Ils ont été pris dans le programme, donc il n’y a pas raison de se plaindre. Ces épreuves sont choisies par les professeurs », souligne-t-il.

Un avis partagé par certains candidats de ce centre. C’est le cas de Aissata Cissé, candidate en Sciences Mathématique, qui attendait un taxi pour rentrer à la maison. Pour elle, les épreuves abordées aujourd’hui étaient très faciles. Elle apprécie aussi les mesures mises en place pour lutter contre la fraude. « Ça ne m’a pas inquiétée car je savais que je n’étais pas venue avec mon téléphone. Je n’avais pas raison de m’inquiéter », assure-t-elle.

Quand il raconte sa première journée d’examen, Mamadou Alpha Fofana, élève du lycée Mahatma Gandhi, aussi candidat en Sciences Mathématiques dans le même centre, trouve également que les sujets du jour étaient faciles. « On s’attendait à quelque chose de plus dure, si on tient compte des rumeurs sur les contrôles qui circulaient », dit-il.

Aliou Nasterlin

Articles Similaires

Dr Hawa Diakité à la junte: « Nous attendons de vous l’assainissement du secteur pharmaceutique »

Ledjely.com

Les tenanciers de bars, restaurants et motels plaident pour la levée du couvre-feu

Ledjely.com

TRANSITION EN GUINEE : Le CNRD se précipite selon Souleymane Bah

Ledjely.com

CCI du CAMES 2021 : l’UGANC a fait 100% d’admis !

LEDJELY.COM

TIBOU KAMARA : « C’était très grave de l’arrêter la nuit »

LEDJELY.COM

Cette lettre ouverte jadis adressée au CNDD

LEDJELY.COM
Chargement....